Algeruz II Entre en Service au Portugal

Iberdrola, l'entreprise espagnole, annonce la mise en service de la centrale photovoltaïque Algeruz II au Portugal. Elle a une capacité de 27,35 MW.
Algeruz II

Algeruz II, la première centrale solaire d’Iberdrola au Portugal, entre en service.

Algeruz II, une première pour Iberdrola

Iberdrola continue de progresser dans sa stratégie d’investissements dans la péninsule ibérique. L’entreprise annonce la mise en service de la centrale photovoltaïque Algeruz II, au Portugal. Il s’agit de la première installation de ce type de la société dans ce pays.

Algeruz II compte plus de 50.500 modules photovoltaïques fixes et monofaciaux. L’ensemble de ces panneaux solaires est en capacité de produire suffisamment d’énergie propre pour alimenter plus de 11.000 foyers.

Ainsi, la ferme solaire permet d’éviter l’émission de 13.400 tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère chaque année.

Un investissement important pour développer Algeruz II

Le projet Algeruz II d’Iberdrola nécessitait un investissement à hauteur de €17,8 millions. De plus, la construction de la centrale a généré 200 emplois. En outre, l’entreprise faisait appel à des travailleurs locaux.

Iberdrola dispose du plus grand nombre de lots suite à la vente aux enchères de 2019 au Portugal. L’entreprise espagnole dispose d’un total de 7 projets photovoltaïques, dont 3 sont en cours de construction. Les 3 sites en cours de développement devraient être opérationnels au cours de l’année.

De multiples projets

Outre Algeruz II, Iberdrola construit les centrales photovoltaïques de Condes (13,51 MW), d’Alcochete I (32,89 MW) et d’Alcochete II (12,72 MW). Les 3 projets se situent également dans la région de Setubal.

Par ailleurs, Alcochete I et II utiliseront une technologie bifaciale réduisant le coût moyen de l’électricité de 16%.

Les projets Montechoro I (11.57), Montechoro II (24.95 MW) et Carregado (64.1 MW) sont en cours d’obtention du permis de construire. Ces 3 projets, attribués lors de la même vente aux enchères, devraient être opérationnels en 2023.

Ainsi, la capacité photovoltaïque totale d’Iberdrola s’élèvera, en 2023, à 187 MW.

Développement au Portugal

Iberdrola souhaite lancer un plan d’investissements historique de €150 milliards au cours de la prochaine décennie. L’entreprise espagnole investira €75 milliards d’ici à l’année 2025. Ainsi, l’objectif affiché est de tripler la capacité renouvelable et de doubler les actifs du réseau.

Au Portugal, Iberdrola dispose de 92 MW d’énergie éolienne en exploitation. La société mettait également en service les centrales hydroélectriques de Daivões (centrale conventionnelle) et de Gouvãest (centrale de pompage). Les deux centrales hydroélectriques font partie de la gigabatterie du fleuve Támega disposant de 1.158 MW de capacité de production.

Un bouquet énergétique

Le projet de gigabatterie du fleuve Támega bénéficie d’un investissement de plus de €1,5 milliard. De plus, un parc éolien d’une capacité totale prévue de 400 MW pourrait compléter le projet. Ainsi, le complexe deviendra une centrale hybride.

Les utilisateurs pourront ainsi consommer l’énergie éolienne pendant les périodes de pointe. De plus, le surplus alimentera le système de pompage, contribuant à en améliorer l’efficacité. Iberdrola pourra ainsi gérer l’offre et la demande grâce aux technologies hydrauliques et éoliennes en fonction des besoins.

Articles qui pourraient vous intéresser