L’Afrique du Sud à la rescousse d’Eskom

En proie à une grave crise énergétique, l'Afrique du Sud vient à la rescousse d'Eskom. L'entreprise cumule plus de $24 milliards de dette.
Afrique du Sud_energynews

L’Afrique du Sud va couvrir la dette d’Eskom. Toutefois, le montant exact n’a pas été communiqué.

Une dette colossale

Eskom enregistre une dette colossale, elle avoisine les 400 milliards de Rands ($24,32 milliards). Ainsi, sans l’aide du gouvernement, elle est dans l’incapacité de rembourser une telle somme. L’Afrique du Sud cherche, depuis plusieurs années, une solution.

Le ministre des finances, Enoch Godongwana, a reconnu le caractère “insoutenable” de la dette d’Eskom. Au cours d’une conférence de presse, il déclare:

“Cela pose un risque pour le souverain, pour éviter ce risque souverain, le souverain doit intervenir.”

L’intervention de l’État est donc certaine. Toutefois, le montant alloué n’est pas défini. Selon le ministre, des plans sont en cours d’élaboration. Ils seront ensuite déposés et étudiés par le gouvernement d’Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud face à la crise énergétique

En Afrique du Sud, le gouvernement fait face à la pire crise énergétique du pays. Le pays doit alors trouver des solutions, alors que les coupures sont fréquentes.

Ainsi, le président s’est engagé à améliorer la situation. Pour ce faire, il entend se concentrer sur 3 points clés: accroître la production du pays, réduire les formalités administratives et acheter de l’énergie aux producteurs privés des pays voisins.

La tâche s’annonce rude pour le président qui fait face à ces difficultés depuis 2018. Cette année, le nombre de coupures d’électricité devrait atteindre un record.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>