Vestas rencontre des Difficultés

Vestas rencontre des difficultés au deuxième trimestre. Elle enregistre une perte nette de 119 millions d'euros.
vestas

Le fabricant danois d’éoliennes Vestas, numéro un mondial du secteur, a annoncé mercredi des résultats en baisse au deuxième trimestre à cause de difficultés d’approvisionnement et de la hausse des coûts de l’énergie.

D’avril à juin, Vestas a subi une perte nette de 119 millions d’euros (121 millions de dollars), contre un bénéfice de 83 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires a lui diminué de 6,5% à 3,3 milliards d’euros.

“Le premier semestre de 2022 a été marqué par des incertitudes géopolitiques et des perturbations de la chaîne d’approvisionnement qui ont provoqué une hausse des coûts et une crise énergétique”, a relevé le PDG du groupe Henrik Andersen dans le rapport trimestriel.

Les prises de commandes auprès de l’industriel ont ralenti et se sont élevées à 2,153 MW pour une valeur de 18,9 milliards d’euros. Un an auparavant, Vestas avait enregistré un carnet de commandes record à 4,5 milliards d’euros.

Les activités de service ont tiré leur épingle du jeu dans un contexte difficile. “Au cours du trimestre, le chiffre d’affaires de nos services a augmenté de 12,5 % par rapport à l’année précédente, malgré un impact négatif de quelques projets dans des zones géographiques spécifiques”, a indiqué M. Andersen.

Comme il l’avait annoncé en mai, Vestas vise un chiffre d’affaires annuel compris entre 14,5 et 16 milliards d’euros et une marge opérationnelle hors exceptionnels comprise entre -5% et 0%.

À la Bourse de Copenhague, l’action Vestas prenait plus de 8,6% dans un marché orienté à la hausse.

Articles qui pourraient vous intéresser