Vestas: 13 Turbines pour la Parc Éolien Oritsume Minami 1

Vestas-1-1

Vestas vient de recevoir une commande de 13 turbines éoliennes de Shimizu Corporation pour le parc éolien Oritsume Minami 1 de 47 MW. Celui-ci se situera dans la préfecture d’Iwate au Japon.

 

Vestas va fournir 13 turbines de 3,5 MW

47 MW de turbines V105-3,5 MW

Le parc éolien Oritsume Minami 1 sera construit par Shimizu Corporation. Il comprendra 13 turbines V105-3,5 MW, avec des tours de 84 mètres. 47 MW de puissance seront ainsi déployés dans la préfecture d’Iwate au Japon.

La livraison des turbines débutera au premier trimestre 2022. La mise en service se fera, quant à elle, pour le quatrième trimestre 2022.

Un contrat de service

Vestas entreprend également un contrat de service Active Output management 5000, d’une durée de 20 ans pour le parc éolien. Il offrira une garantie de disponibilité énergétique afin d’assurer une performance optimisée. En outre, ce contrat apporte également une certitude à long terme pour le client.

Vers la neutralité carbone

Vestas contribue ainsi à l’objectif ambitieux du japon en matière de neutralité carbone. Ce nouveau projet constitue pour Vestas une opportunité de s’imposer sur le marché énergétique au Japon. Par la même, d’agrandir son portefeuille de projets à l’international.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

L’Indonésie approuve $3,07 milliards pour Tuna

L’Indonésie approuve le premier plan de développement du champ gazier offshore Tuna. Avec un investissement total estimé à 3,07 milliards de dollars jusqu’au début de la production. Le projet devrait affirmer la souveraineté de l’Indonésie en mer méridionale, sujette à de nombreuses tensions avec la Chine.

Le Japon maintient ses couvertures d’Assurance du Gaz Russe

Suite à l’annonce de l’arrêt de l’assurance de guerre maritime, des réassureurs britanniques accordent au Japon 30 milliards de yens jusqu’en mars. Il s’agit de sécuriser l’importation de carburant du Japon via Sakhalin-2 en Extrême-Orient russe au plus fort de la demande hivernale.

Le Japon adopte des alternatives au gaz russe

Au Japon, les assureurs de navires ont annoncé qu’ils annulaient la couverture des risques de guerre en Russie, en Ukraine et en Biélorussie. L’annonce intervient à la suite du retrait de la région par les réassureurs face à des pertes importantes.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)