Usine de Bioproduits Kemi : Accord enfin conclu entre Metsä Fibre et Lujabetoni 

Metsä Fibre et Lujabetoni ont conclu un accord préliminaire concernant la livraison de pieux de béton armé pour la future usine de bioproduits Kemi. 

Il s’agirait de la plus grande livraison de piles jamais réalisée en Finlande. Conformément à l’accord préliminaire, Lujabetoni livrera environ 550000 mètres de pieux à enfoncer dans le sol. Le volume de la commande représente près de 50% de l’ensemble du marché annuel des piles en Finlande.

Metsä Fibre, qui fait partie du groupe Metsä, planifie une usine de bioproduits moderne à Kemi. Si elle est mise en œuvre, l’usine produira 1,5 million de tonnes de pâte de bois résineux et de feuillus par année, en plus d’autres bioproduits. Ainsi, elle sera l’usine de transformation du bois la plus efficace de l’hémisphère Nord. La nouvelle usine est destinée à remplacer l’usine de pâte actuelle à Kemi. La décision concernant cet investissement de 1,5 milliard d’euros sera prise par le groupe Metsä au plus tôt cet automne 2020, une fois le processus d’autorisation environnementale terminé.

L’ampleur du projet de l’usine de bioproduits Kemi oblige Lujabetoni à accroître sa production de pieux. Une nouvelle ligne de production de pieux, d’une capacité de 1200 kilomètres de pieux par an, sera construite à l’usine actuelle de Kärsämäki de Lujabetoni, en Ostrobothnie du Nord, spécifiquement pour ce projet.

La nouvelle ligne sera l’une des plus grandes d’Europe. Cette « usine éphémère » est la quatrième usine à pieux de Lujabetoni. Pour illustrer la capacité de l’usine, elle seule pourrait produire tous les pieux de béton armé nécessaires en Finlande chaque année, au lieu de la dizaine d’usines actuelles. Si l’usine de bioproduits est mise en œuvre, l’usine de Kärsämäki embauchera environ 20 nouveaux employés. Le projet offrira également des emplois à de nombreux sous-traitants et partenaires de Lujabetoni. L’accord préliminaire est conditionnel à la décision d’investissement du Groupe Metsä sur l’usine de bioproduits Kemi.

Le projet de l’usine de bioproduits Kemi progresse comme prévu. À l’heure actuelle, les négociations de financement et la logistique requise pour la nouvelle usine sont en cours de progression, en plus des permis environnementaux. La planification de la mise en œuvre a commencé au début d’août 2020. Cela signifie la planification détaillée de la technologie de l’usine, la construction, les installations et la mise en service, ainsi que la préparation de la phase de construction. Le travail de planification sera réalisé en coopération avec les quatre principaux partenaires de mise en œuvre : Valmet, ABB, AFRY et Fimpec. Plus de 400 personnes travaillent dans l’organisation de planification de la mise en œuvre depuis début août.

Articles qui pourraient vous intéresser