Unigel lance son Usine d’Hydrogène

Unigel installe sa première usine d'hydrogène renouvelable au Brésil. L'entreprise entend profiter du potentiel brésilien pour se positionner sur le marché de l'hydrogène renouvelable et participer à la transition énergétique du pays.
Unigel_EnergyNews

L’entreprise brésilienne Unigel a annoncé l’installation du premier site de production d’hydrogène renouvelable à l’échelle industrielle au Brésil. La société a investi plus de $120 millions dans le développement de son site, qui repose sur la technologie de Thyssenkrupp Nucera.

Unigel se positionne sur l’hydrogène renouvelable

Unigel est l’une des plus grandes entreprises chimiques d’Amérique latine et le plus grand fabricant d’engrais azotés au Brésil. Avec un investissement global de $120 millions, la société est la première entreprise à se positionner sur le marché des projets d’hydrogène renouvelable.

Dans la première phase du projet, Unigel installera trois électrolyseurs de 20 MW de Thyssenkrupp Nucera. La capacité totale sera ainsi portée à 60 MW.

La nouvelle usine sera située dans le complexe industriel de Camaçari, au Brésil. Celle-ci sera en mesure de produire de 10.000 tonnes par an d’hydrogène renouvelable, et 60.000 tonnes par an d’ammoniac vert. Environ trois quarts de l’énergie utilisée dans l’électrolyse du projet proviendront de sources renouvelables.

L’ammoniac vert sera également utilisé dans la chaîne de valeur d’Unigel. De fait, il s’agit d’une matière première dans la fabrication d’engrais et d’acryliques.

Enfin, La nouvelle usine devrait employer plus de 500 personnes.

Ces produits seront proposés à des clients qui souhaitent décarboner leurs chaînes de production, comme l’industrie sidérurgique ou le raffinage du pétrole.

Le Brésil, leader de l’hydrogène renouvelable ?

Thyssenkrupp Nucera est une entreprise spécialisée dans le domaine de l’électrolyse. Elle propose notamment une technologie d’électrolyse de l’eau à grande échelle, adaptée à l’échelle industrielle.

Unigel entend, grâce à la technologie de Thyssenkrupp Nucera, étendre son usine d’hydrogène renouvelable. Ainsi, celle-ci pourrait avoir une capacité de plusieurs centaines de mégawatts. Ainsi, la société brésilienne espère produire 40.000 tonnes d’hydrogène renouvelable par an.

Par ailleurs, Roberto Noronha Santos, PDG d’Unigel, souligne le potentiel du Brésil en matière d’hydrogène renouvelable. Il déclare:

“Compte tenu du potentiel du Brésil en matière de production d’énergie éolienne et solaire, nous pensons que le pays a une grande opportunité d’être une référence pour le monde en matière d’hydrogène renouvelable”.

Dr. Werner Ponikwar, PDG de Thyssenkrupp Nucera, se réjouit. Il rappelle l’importance d’une mise à l’échelle et espère rendre l’hydrogène renouvelable abordable.

Articles qui pourraient vous intéresser

FirstHydrogen_EnergyNews

First Hydrogen intègre l’AHFC

First Hydrogen Corp annonce que sa filiale First Hydrogen Limited rejoint le Consortium Britannique de Transport à l'Hydrogène (AHFC). Cela constitue un apport aux objectifs de décarbonation...

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>