Une Turbine à Gaz passe à l’Hydrogène

Dans le cadre de la transition énergétique, l'Autriche lance un essai inédit. Il s'agit de convertir une turbine à gaz pour y injecter de l'hydrogène et produire de l'électricité.
turbine à gaz_energynews

D’ici 2040, les énergies renouvelables devraient complètement remplacer le gaz naturel. C’est pourquoi l’une des plus grandes turbines à gaz d’Autriche est en cours de transformation vers l’hydrogène, sur le site de la centrale de Donaustadt.

Une turbine tournant au gaz et à l’hydrogène, une première

En 2023, Wien Energie, RheinEnergie, Siemens Energy et VERBUND veulent mélanger pour la première fois de l’hydrogène pour la production d’énergie dans le cadre d’un essai. Cet essai sur une centrale commerciale à turbine à gaz est le premier du genre au monde.

Les partenaires espèrent tirer de cet essai des conclusions importantes pour la conversion des centrales de production combinée de chaleur et d’électricité verte. La conversion de la turbine est la première étape du projet. La turbine à gaz elle-même est ainsi prête pour l’adjonction d’hydrogène.

Pour Michael Strebl, président du conseil d’administration de Wien Energie:

“La crise climatique ne sera pas résolue par le seul discours ! La transformation de la turbine à gaz et le premier essai d’hydrogène au monde à la centrale de Donaustadt sont des étapes importantes pour plus de protection du climat et d’indépendance. À l’avenir, nous aurons également besoin de centrales électriques pour assurer un approvisionnement fiable en énergie dans la ville. Ainsi, avec cet essai, nous élaborons avec nos partenaires de collaboration une solution concrète pour exploiter ces installations de manière climatiquement neutre à l’avenir.”

Les travaux de transformation de la turbine devraient se terminer fin juillet. Outre la préparation à l’incorporation d’hydrogène, Wien Energie peut également augmenter le rendement de la centrale d’environ 23 MW.

Ces essais sont un pas dans la bonne direction pour Achim Kaspar, membre du directoire de VERBUND. Il explique:

“Nous testons et étudions ici ensemble l’utilisation de l’hydrogène dans l’infrastructure existante d’une centrale thermique, afin de faire progresser la décarbonation du secteur du gaz et de réduire notre dépendance à l’égard des importations de produits fossiles.”

Le mélange d’hydrogène devrait être testé à l’été 2023. Les premiers résultats sont attendus pour la fin de l’année 2023.

Articles qui pourraient vous intéresser

FirstHydrogen_EnergyNews

First Hydrogen intègre l’AHFC

First Hydrogen Corp annonce que sa filiale First Hydrogen Limited rejoint le Consortium Britannique de Transport à l'Hydrogène (AHFC). Cela constitue un apport aux objectifs de décarbonation...

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>