UN NOUVEAU RADAR PERMETTRAIT AUX VOITURES DE REPÉRER LES DANGERS DANS LES INTERSECTIONS

UN NOUVEAU RADAR PERMETTRAIT AUX VOITURES DE REPÉRER LES DANGERS DANS LES INTERSECTIONS

UN NOUVEAU RADAR PERMETTRAIT AUX VOITURES DE REPÉRER LES DANGERS DANS LES INTERSECTIONS

Des chercheurs ont mis au point un système automatisé pour permettre aux voitures de regarder dans les virages et de repérer les véhicules ou les piétons en sens inverse. Ce système a été mis au point en utilisant un radar couramment déployé pour suivre les excès de vitesse et les balles rapides.

Source : Princeton Univeristy

Un radar Doppler intégré

Le principe de fonctionnement du radar Doppler

Le système, qui est facilement intégrable dans des véhicules actuels, utilise un radar Doppler afin de faire rebondir les ondes radios sur des surfaces comme des bâtiments ou des voitures garées.

John Sullivan explique dans un article de l’université de Princeton :

“Le signal radar frappe la surface à un certain angle, de sorte que sa réflexion rebondit comme une boule de billard qui frappe le mur d’une table de billard.”

Dans sa course, le signal continue de frapper des objets cachés dans les recoins. Une certaine partie du signal rebondira donc sur les détecteurs du véhicule, ce qui permettra au système de voir les objets et de savoir s’ils sont en mouvement ou immobiles. Ce système s’apparente au principe du sonar. 

Pour Felix Heide, professeur adjoint d’informatique à l’université de Princeton et l’un des chercheurs : 

“Cela permettra aux voitures de voir des objets occultés que les capteurs des lidars et des caméras d’aujourd’hui ne peuvent pas enregistrer, par exemple, permettant à un véhicule à conduite autonome de voir autour d’une intersection dangereuse […] Les capteurs radar sont également relativement peu coûteux, surtout par rapport aux capteurs lidar, et leur production en série est très importante”.

Un radar qui distingue les piétons des voitures ?

En effet, dans un document présenté le 16 juin lors de la conférence sur la vision par ordinateur et la reconnaissance des formes, les chercheurs ont explicité comment ce radar serait capable de distinguer les différents objets comme : un piéton, une voiture ou un cycliste.

“L’approche proposée permet d’avertir les piétons et les cyclistes en cas de collision dans des scénarios de conduite autonome du monde réel – avant de les voir avec les capteurs à ligne de visée directe existants”, expliquent les chercheurs (Princeton University)

La recherche sur les systèmes de détection d’objets

Durant ces dernières annés, des ingénieurs ont développé d’autres systèmes de la sorte. Nombreux d’entre eux se basent sur des “lidars” ou des caméras s’appuyant sur la lumière visible ou proche infrarouge. Ces capteurs prévoyant les collisions sont maintenant très courants dans nos véhicules.

Source : Permis Ecole

Cependant, la détection optique n’est pas la plus efficace pour repérer des objets hors du champ de vision de la voiture. Durant ses recherches M. Heide a utilisé la lumière pour tenter de détecter les objets dans les intersections. Mais cela s’est avéré inefficace…

Les recherches de Felix Heide

Durant ses recherches, M. Heide et son équipe se sont demandé s’il était possible de développer un système permettant de détecter les dangers hors du champ de vision du conducteur grâce à un radar imageur (remplaçant la lumière visible).

“Les algorithmes que nous avons développés sont très efficaces et s’adaptent aux systèmes matériels automobiles de la génération actuelle”, a déclaré M. Heide. “Donc, vous pourriez voir cette technologie déjà dans la prochaine génération de véhicules”. 

Pour faire en sorte que ce nouveau système distingue les objets, les chercheurs ont traité une partie du signal radar, que les radars considèrent comme un bruit de fond, plutôt que comme des informations utilisables. Aussi, l’équipe à mis en place des techniques d’IA pour affiner le traitement du signal.

Pour Fangyin Wei, étudiante diplomée en informatique a déclaré : 

“Nous devons d’abord détecter si quelque chose est là. S’il y a quelque chose, est-ce important ? C’est un cycliste ou un piéton […] Ensuite, nous devons le localiser.”

Elle a ajouté qu’actuellement, le système détecte les piétons et les cyclistes car les ingénieurs ont estimé qu’ils étaient les plus difficiles à repérer en raison de leur petite taille. Mais par la suite, le système peut êtr modifier pour détecter les véhicules.

Le futur de cette technologie

Felix Heide a déclaré que les chercheurs prévoient de continuer leurs recherches dans un certain nombre de directions pour ce secteur. Que cela soit pour le radar ou pour des améliorations dans le traitement du signal. 

Source : Info Protection

Ce scientifique estime que le système a le potentiel d’améliorer de manière radicale la sécurité automobile. Ce système, reposant sur un radar existant, devrait pouvoir rapidement intégrer les véhicules de la prochaine génération automobile.

“Il passerait certainement par les cycles de développement automobile très rigoureux […] En termes d’intégration et de mise sur le marché, il nécessite beaucoup d’ingénierie. Mais la technologie est là, donc il y a un potentiel pour voir cela très bientôt dans les véhicules”.

Cette recherche a été en partie soutenue par le programme ECSEL H2020 de l’Union Européenne. 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>