Transition énergétique 2050: quelle stratégie pour l’IEA en 2021 ?  

La transition énergétique 2050 est au coeur de la stratégie pour 2021 de l’IEA présentée ce lundi 11 janvier. Au programme, la publication d’une feuille de route pour la neutralité carbone de l’énergie en 2050. Également, la création d’une nouvelle commission sur les énergies du futur.

 

La transition énergétique 2050 au cœur des priorités de l’IEA pour 2021

La publication en mai prochain d’une feuille de route pour la neutralité carbone en 2050

Lundi 11 janvier, l’IEA a annoncé la publication d’une feuille de route, The World’s Roadmap to Net Zero by 2050. Présentée le 18 mai prochain, celle-ci sera accompagnée d’outils d’évaluation et de suivi des performances des États membres et associés de l’IEA. Selon Fitah Birol :

« Notre feuille de route pour la neutralité carbone peut jouer un rôle vital pour aider les pays à identifier et mettre en oeuvre les actions nécessaires en matière de climat, de sécurité énergétique et d’accessibilité financière ».

La création d’une nouvelle commission sur les énergies du futur avant la COP26

L’IEA annonce aussi la création d’une nouvelle commission en son sein. Celle-ci permettra d’avancer les travaux de la COP26 en matière de participation des populations à la transition énergétique en 2050. C’est le ministre danois de l’Énergie, du climat et des services publics qui présidera cette commission Our Inclusive Energy Future. 

Le développement de l’énergie solaire

En termes d’investissements économiques, l’IEA souhaite stimuler l’attractivité des énergies propres. En ce sens, l’agence mise particulièrement sur le développement de l’énergie solaire. L’objectif est de faire en sorte qu’en 2025, l’énergie solaire soit la première source d’électricité au monde.

Ainsi, pour assurer la transition énergétique d’ici 2050, d’après Fitah Birol :

« une transformation totale de nos infrastructures énergétiques sera nécessaire ». Ce dernier ajoute que « cela nécessite une action décisive cette année, l’année prochaine et même chaque année jusqu’en 2050 ».

 

Les autres annonces pour 2021

Le deuxième sommet de l’IEA sur la transition vers les énergies propres en mars prochain

Le 2nd IEA Clean Energy Transitions Summit se tiendra le 31 mars prochain. Il sera co-animé par le gouvernement britannique qui présidera aussi en novembre la COP26. Le sommet se concentrera cette année sur les moyens de coopération internationale pour une transition et une politique énergétique à long terme.

Deux rapports spéciaux d’ici mai

Également, deux rapports spéciaux seront également présentés au cours de l’année. Le premier sur le thème du financement de la transition vers les énergies propres dans les économies en développement. Il sera présenté en mai prochain lors du Spécial annual meeting du Forum Economique Mondial qui se tiendra à Singapour.

Le second portera sur le rôle des métaux critiques dans la transition énergétique vers les énergies propres. Il sera présenté en avril prochain.

Enfin, l’IEA publiera la semaine prochaine de nouvelles données mondiales sur les émissions de méthane. Celles-ci seront accompagnées d’un guide à l’usage des décideurs et des régulateurs qui souhaitent réduire leurs émissions de méthane.

Fatih Birol se dit « très enthousiasmé » par ces annonces, rappelant que « le défi climatique est essentiellement un défi énergétique ». Il ajoute que l’IEA « est déterminée à mener la transition vers les énergies propres ». A terme, toutes ces mesures pour la transition énergétique en 2050 permettront d’enclencher une dynamique avant la COP26 de novembre prochain.

Retrouvez la conférence de presse de l’IEA sur Youtube

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>