TotalEnergies Installe des Bornes en Belgique

TotalEnergies entend participer à la transition énergétique de la Belgique. Elle installera 4.400 bornes de recharges pour véhicules électriques en Flandre.
TotalEnergies

TotalEnergies prend en charge l’installation et l’exploitation de bornes de recharge pour les véhicules électriques en Belgique. Les régions qui bénéficieront de ces points de recharge sont la Flandre occidentale, et Brabant flamand (vers Bruxelles).

4.400 bornes installées d’ici 2025

TotalEnergies investit de plus en plus dans les énergies renouvelables type éolienne ou solaire. Permettre le déploiement des véhicules électriques, une alternative à la voiture “classique”, est une stratégie de conversion.

En somme, la société installera 4.400 points de recharge en Belgique. L’électricité sera issue des éoliennes offshore, situées au nord de la Belgique, en mer du Nord. Ces bornes auront une durée de vie moyenne de 12 ans.

TotalEnergies collabore avec le gouvernement

Le projet se déroule en étroite collaboration avec le gouvernement de la Belgique. TotalEnergies agira selon les recommandations du Department of Mobility and Public Works de la région flamande. Une plateforme internet collaborative a ainsi été mise en place pour l’installation des bornes selon les demandes.

La stratégie de TotalEnergies suit la politique d’électrification des automobiles commencée par la Flandre. Celle-ci espère atteindre 35.000 points de recharge d’ici 2025.

De fait, les sept partis politiques présents au gouvernement tentent de former une coalition. L’un des thèmes partagés est le verdissement du secteur automobile. Le but est d’atteindre d’ici 2026, 100% de voitures électriques ou hybrides pour les entreprises notamment.

TotalEnergies apparaît comme l’entreprise la plus adéquate pour la mise en place de cette politique. De fait, il faut souligner la présence importante de la société dans le secteur. À Bruxelles, elle a installé 500 points de charge, à Anvers, 3.000 sont en construction ou déjà finalisés. Les 4.400 nouvelles bornes viennent appuyer son rôle clé dans la mobilité électrique.

En outre, sa sélection pour ce projet vient effacer des tensions avec le gouvernement flamand. La Belgique avait reproché à l’entreprise de ne pas respecter ses engagements en matière d’émissions. Sanction immédiate puisque son contrat vers la ville d’Anvers pour l’exploitation d’une raffinerie de pétrole n’a été renouvelé que pour deux ans. Le gouvernement a appuyé sur la nécessité pour TotalEnergies de réduire de 58% ses émissions d’ici 2034.

 

Articles qui pourraient vous intéresser