Gaz Naturel Liquéfié au Mozambique, Total Finance son Projet

D’après NS Energy, Total a décroché 15,8 milliards de $ de financement de l’unité locale de la société de prêts et banque sud-africaine FirstRand : FNB, pour le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le nord du Mozambique. Celui-ci est le premier développement à terre d’une usine de gaz naturel liquéfié dans le pays selon le site de Total.

 

gaz naturel liquéfié
source : ep.total.com

 

Le projet GNL de 20 milliards de $ au Mozambique comprend le développement de champs de gaz naturel de Golfinho-Atum, dans la zone 1 du bloc en eau profonde de Rovuma Basin. Les champs de gaz naturel de Golfinho-Atum sont situés à 1600 mètres en eau profonde dans la zone 1 de Rovuma Basin, approximativement loin de 40 km de la côte de Cabo Delgado.

Cela inclut aussi la construction d’un équipement gaz naturel liquéfié en mer de 12, 88 millions de tonnes par an sur la côte Cabo Delgado du Mozambique.

 

gaz naturel liquéfié
plan de l’usine de gaz naturel liquéfié Total au Mozambique (source : ep.total.com)

 

Qui sont les partenaires du projet de gaz naturel liquéfié ?

Selon Africa Oil & Power, les partenaires de Total dans le projet incluent Mitsui, une entreprise japonaise de trading de matière première, Oil India est la compagnie pétrolière nationale indienne impliquée dans les affaires d’exploration, de développement et de production du pétrole brut et naturel, ONGC Videsh (Oil and Natural Gas Corporation) est une société multinationale indienne de pétrole brut et gaz, une entreprise d’état, Bharat Petroleum figure parmi les principales entreprises de pétrole et de gaz en Inde, PTT Exploration est une société thaïlandaise active dans l’exploration et la production de pétrole, et l’Empresa Nacional de Hidrocarbonetos, l’entreprise nationale de pétrole et de gaz du Mozambique.

Hydrocarbons Technology souligne que selon l’unité locale de la société de prêts et banque sud-africaine FirstRand, FNB Mozambique, les contrats de financement pour le développement du projet GNL de Total au Mozambique, furent signés le 03/07/2020. Reuters a rapporté que Total a refusé de confirmer la signature.

 

Quel projet pour FNB?

 

Sur le site web de Reuters, on peut lire cette déclaration : “FNB a l’intention d’entrer dans d’autres larges projets de gaz naturel au Mozambique,  juste comme il est entré dans le financement de Total, dans un consortium de 20 institutions  bancaires qui ont accordé les 15,8 milliards de $, pour lesquels les derniers contrats furent signés vendredi dernier.’’ Il est précisé que le projet GNL au Mozambique est l’un de ceux étant développés dans l’extrême nord du pays à la suite de la plus grande découverte de gas en une décennie loin de  sa côte.

 

Air Products entre en scène.

NS Energy Business indique qu’en mars 2020, Air Products, un groupe industriel américain d’envergure internationale, spécialiste des gaz industriels et médicaux, a décroché un contrat pour fournir sa technologie  de gaz naturel Liquéfié, son équipement, sa licence de processus connexe et ses services de conseil pour le projet GNL du Mozambique.

Air Products a décroché le contrat de CCS JV, entrepreneur de contrats d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction, qui est formé par un joint venture composé d’associés de Saipem, une compagnie italienne spécialisée dans la recherche et les forages pétroliers, McDermott,  une entreprise multinationale d’ingénierie, d’approvisionnement, de construction, domiciliée au Panama et Chiyoda, une firme d’ingénierie japonaise spécialisée dans la conception, la construction et le démarrage de sites industriels. En 2009, elle est surtout active dans la pétrochimie et les sites de transformation de  GNL.

Sous le contrat, Air Products sera  chargée de  la fourniture de 2 principaux échangeurs thermiques cryogéniques de bobines enroulées pour the projet, il est prévu que ceux-ci soient commandés dès 2024.

En novembre l’année dernière, la banque africaine de développement (BAFD) a approuvé un emprunt d’une valeur de 400 millions de  $ pour soutenir la construction de l’usine de gaz naturel liquéfié intégrée et l’équipement de liquéfaction au Mozambique.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>