Sweetch Energy, CNR et centrale osmotique

CNR et Sweetch Energy annoncent l'installation de la première centrale osmotique pilote de production d'électricité en France.
Sweetch Energy

CNR et Sweetch Energy annoncent l’installation de la première centrale osmotique pilote de production d’électricité en France. Selon les deux partenaires, celle-ci se trouvera sur le site de l’écluse de Barcarin, à Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Une centrale osmotique au bord du Rhône

CNR et Sweetch Energy collaborent pour la première installation d’une centrale osmotique pilote de production d’électricité en France. De petite taille, elle sera intégrée dans deux conteneurs abritant le générateur osmotique. Son fonctionnement sera assuré grâce à des pompes acheminant l’eau douce et salée nécessaire provenant du Rhône.

Une troisième canalisation permettra ensuite d’évacuer le mélange dans la zone du fleuve où eaux douce et salée se rencontrent. Selon CNR et Sweetch Energy, les eaux circulant dans le système seraient restituées intégralement et de façon naturelle dans l’estuaire. L’installation serait également développée à partir de matériaux biosourcés, sans produit chimique, énergie fossile ou métaux lourds.

Développer l’énergie osmotique en France

Dans sa phase d’expérimentation, le démonstrateur démontre une puissance installée de plusieurs dizaines de kilowatts. Il devrait entrer en service à la fin de 2023. La centrale représente un investissement de près de 3 millions d’euros sur la durée de test, estimée à deux ans.

Frédéric Storck, directeur transition énergétique et innovation de CNR, commente :

“Nous sommes très heureux d’être à la fois partenaire industriel et financier de Sweetch Energy. Le succès de cette filière prometteuse repose, d’une part, sur la validation à grande échelle de l’innovation technologique INOD® proposée par Sweetch Energy, et d’autre part, sur la puissance de l’écosystème qui va soutenir et accompagner le déploiement de cette filière.”

Sweetch Energy et CNR, partenaires pour développer la centrale

De fait, Sweetch Energy est à l’origine de la technologie INOD®, qui permet de développement à grande échelle de l’énergie osmotique. Celle-ci est générée naturellement par la différence de salinité de l’eau douce et de l’eau salée lorsqu’elles se rencontrent.

De son côté, CNR apporte à son partenaire une expertise technique des énergies et une connaissance du fleuve du Rhône. L’entreprise assurera une première phase de modélisation du démonstrateur au sein du CACOH, son laboratoire hydraulique. Elle mettra ensuite à disposition de Sweetch Energy un emplacement favorable sur son domaine concédé pour tester la technologie.

Articles qui pourraient vous intéresser

Sweetch Energy lève €5,2 Millions pour l’Énergie Osmotique

Sweetch Energy vient de lever €5,2 millions pour mener sa révolution technologique de l’énergie osmotique. La start-up bretonne souhaite propulser ce type d'énergie au rang des sources d’énergie renouvelables les plus compétitives du marché.   Sweetch Energy lève €5,2 millions sa phase d’industrialisation Sweetch Energy est pionnière des nanotechnologies avancées et des éco-matériaux appliqués à l’énergie osmotique. La start-up bretonne vient ainsi d’annoncer l’obtention d’un financement de €5,2 millions ayant pour but de lancer sa phase d’industrialisation. Et ce, avec l’objectif de développer un premier prototype industriel. Le tour de table a été soutenu par un groupe d’investisseurs spécialisés dans le deeptech/cleantech. L’opération a été dirigée par Future Positif Capital et codirigée par Demeter and Go Capital. L’Ademe apportera également des financements complémentaires.   La capacité de fournir de l’énergie en continu L’énergie osmotique est générée naturellement par la différence de concentration en sel lorsque de l’eau douce des fleuves rencontre l’eau de mer. L’énergie dégagée est une source non intermittente et abondante d’énergie propre. Or jusqu’à présent, cette source n’a pas été exploitée. Pourtant, contrairement à l’énergie solaire ou éolienne, l’énergie osmotique peut produire de l’électricité en continu. Et ce, répondant aux besoins de base du réseau électrique au...

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>