Stockage par batteries  : Gresham House acquiert une installation de 41 MW à Bloxwich

Stockage par batteries  : Gresham House acquiert une installation de 41 MW à Bloxwich

La création de batteries de stockage est importante, notamment pour le stockage et le développement des énergies renouvelables. La société Gresham House a donc décidé d’acquérir une installation de batterie de stockage de 41 MW. Ce dernier est le fond britannique de stockage de batteries opérationnelles.

Une installation de Stockage par batterie acquise à Arenko

La société Gresham House a acheté cette installation à un groupe d’investisseurs dirigé par la société Arenko Cleantech. Celle-ci est une entreprise britannique de logiciel de batteries et de plateformes de contrôle. Comme l’entreprise a développé ce projet de stockage de batteries, elle continuera de l’exploiter et de l’optimiser après l’acquisition. Le gestionnaire de fonds de Gresham House, Ben Guest, a évoqué la possibilité de conclure davantage de contrat avec Arenko.

«Nous sommes heureux d'accueillir Arenko, en tant que l'un de nos partenaires, pour soutenir la gestion opérationnelle et l'optimisation des transactions chez Bloxwich. Arenko est l'un des rares opérateurs et optimiseurs innovants et techniquement capables de systèmes de stockage d'énergie sur le marché, comme en témoignent leurs récentes annonces. Nous sommes impatients de travailler avec eux alors que le marché fleurit en Grande-Bretagne. »»

Un projet situé à Bloxwich

L’installation mis en service en juillet 2019 a été développée dans la zone industrielle de Bloxwich à Walsall dans les West Midlands. Selon le président du Gresham House Energy Storage Fund, John Leggate CBE, ce projet participe aux objectifs de décarbonatation de Londres et de l’Union Européenne. En effet, cette structure permet d’augmenter la production d’énergies renouvelables du pays.

«Bloxwich est un nouveau pas en avant dans nos ambitions de construire l’infrastructure de stockage d’énergie renouvelable essentielle de la Grande-Bretagne»

Une acquisition de 20,1 millions de livres sterling

Cet achat représente 25 millions de dollars. Cependant l’entreprise Arenko pourrait recevoir des paiements complémentaires selon le journal solar power portal. Cette acquisition a porté la capacité totale des projets opérationnels de stockage de batteries à grande échelle de Gresham House à 215 MW selon John Leggate CBE.

«Avec un portefeuille opérationnel dépassant désormais 200 MW pour la première fois, nous continuons à progresser dans l’exécution de notre plan 2020 et nous sommes impatients de mettre à jour nos actionnaires.»

Un site qui utilise le logiciel et la plate-forme de contrôle d’Arenko

Le site opère sur les marchés du mécanisme d’équilibrage, de la bourse européenne de l’énergie (EPEX) et d’autres services auxiliaires. Ce projet a aussi été utilisé pour fournir une flexibilité de réserve à la hausse et à la baisse à l’entreprise britannique National Grid.

Une transition importante pour Arenko

Pour le directeur général et fondateur du groupe Arenko, Rupert Newland, cette cession représente une grande avancée. En effet, l’entreprise devient spécialisée dans les services logiciels.

«Il s’agit d’un accord transformationnel pour Arenko, car il marque notre transition de propriétaire d’actifs à fournisseur de services logiciels. Nous voyons les batteries et autres actifs flexibles jouer un rôle significatif dans la transition énergétique et nous pensons que les plates-formes logicielles d’IA intelligentes seront un catalyseur crucial pour libérer de la valeur des batteries à l’échelle mondiale. Nous sommes impatients de travailler avec Gresham House pour les aider à maximiser la valeur de leurs actifs à l’avenir.»

La volonté d’ Gresham House d’augmenter sa capacité opérationnelle à 325 MW

Malgré les retards de travaux engendrés par la crise du coronavirus, l’entreprise a développé plusieurs autres sites. Les infrastructures Wickham Market et Thurcroft, avec une capacité de 50 MW, devraient être achevés à la fin du troisième trimestre de l’année. Cette dernière est d’ailleurs construite avec Flexitricity. Le troisième site Glassenbury représente, lui, 10 MW.

En mars dernier l’entreprise a aussi levé 31,2 millions de livres sterling pour acquérir plusieurs actions et certains sites dont la batterie Red Scar de 49 MW.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>