Beco Participe à la Transition Solaire de la Somalie

Beco s’attaque à la transition vers l’énergie solaire de la Somalie

Beco, en plus d’être l’entreprise qui fournit le service public d’électricité à Mogadiscio, elle a récemment installé une centrale solaire photovoltaïque. L’objectif de cette nouvelle installation est de réduire les coûts de l’énergie électrique dans la capitale de la Somalie. Dans cette optique, l’entreprise prévoit de développer la capacité de la centrale solaire à 100 MWp dans les années futures.

solaire
Source : Pixabay

Une centrale photovoltaïque à Mogadiscio 

La centrale solaire photovoltaïque est désormais opérationnelle dans la capitale somalienne. Cette dernière a été mise en service par Beco.

A l’origine, l’objectif de ce projet n’était pas vraiment de réduire les émissions de gaz à effet de serre des générateurs à moteur à diesel, mais plutôt de réduire les coûts liés à l’importation de combustibles fossiles nécessaires à la production.

La centrale en chiffres

Cette nouvelle centrale solaire photovoltaïque de Mogadiscio a une capacité de 8 MWp. Par ailleurs, grâce à un investissement de 40 millions de dollars, Beco souhaite augmenter les capacités de la centrale de 100 MWp. 

En attendant cette extension prévue pour 2022, l’entreprise va continuer à s’appuyer sur ses générateurs d’électricité pour alimentaire la capitale somalienne.

 

Des investissements dans le stockage des batteries aux retombées bénéfiques

“A moins d’avoir des batteries pour stocker l’électricité, nous ne pouvons pas arrêter d’utiliser des combustibles fossiles, et le coût du kilowattheure lorsque nous arriverons à 100 MWp dépendra toujours des batteries”, explique Mohamud Farah, ingénieur en chef de Beco (Afrik 21).

Actuellement, la centrale solaire photovoltaïque augmente sa capacité installée. Les installations de Beco fournissent un total de 35 MW, alors que la demande du pays est estimée à 200 MW. 

La Somalie possède un handicap important dans le développement de ce projet, elle ne possède pas de réseau électrique national. Avec un retour progressif de la paix dans le pays, les entreprises privées ont pris en charge l’approvisionnement en électricité de la Somalie.

Et pourtant, l’impact de la centrale se fait déjà sentir. En effet, le coût du KWh d’électricité est passé de 0,49$ à 0,36$. Cela est notamment dû au fait que la centrale fournit de l’électricité quatre heures par jour.

solaire
Ferme solaire Beco – Source : Beco

Les énergies renouvelables en Somalie, un grand potentiel

Actuellement, la Somalie a une capacité installée de 106 MW et, la plupart des autres compagnies du secteur de l’électricité dépendent encore des générateurs diesel dans le cadre de leur production.

Dans une étude récente, la Banque Africaine de Développement (BAD), a estimé que la Somalie possède l’un des plus grands potentiels en termes de ressources renouvelable en comparaison avec les autres pays du continent. Ce potentiel s’exprime notamment dans l’énergie éolienne terrestre car le pays pourrait produire entre 30 000 et 45 000 MW. 

En matière d’énergie solaire le potentiel est également très intéressant. Le pays pourrait générer un surplus de 2 000 kWh par mètre carré.

Cependant, selon un rapport de la Banque Mondial paru en 2018, 64% des Somaliens n’auraient pas accès à l’électricité, l’enjeu du développement de ces énergies est donc primordial.

Des objectifs écologiques et sociaux 

Le solaire et l’éolien sont une mine d’or pour la Somalie. En effet, l’Afrique est le continent le plus ensoleillé au monde, le potentiel est donc titanesque.

Cependant, même si la mise en place d’installations éoliennes ou solaire reste très onéreux, de plus en plus d’exemples montrent que le continent à tout à gagner à miser sur le renouvelable, que cela soit écologiquement ou socialement parlant. Par exemple, Laascaanood est une ville qui a inauguré la plus grande installation solaire hybride off-grid d’Afrique de l’Est.

Pour les entreprises, investir en Somalie n’est pas chose facile. Beaucoup se questionnent sur la sécurité ou la stabilité de la région, d’autres se demandent comment ils vont suivre les travaux sur place, la logistique et les procédures douanières… Pourtant, le PDG d’Energy8 a fait part de sa satisfaction quant à ses investissements en Somalie (Opi.ch) :

« Nous avons livré l’installation clé en mains il y a deux mois. Elle fonctionne parfaitement et sa production permet d’économiser trois barils de pétrole par jour. Au-delà de ces aspects, l’énergie produite coûte 30 cents de moins au kilowatt-heure au consommateur final, ce qui permet à une plus grande part de la population d’avoir accès au réseau ».

solaire
Source : somaliyellow

A propos de Beco

Après l’effondrement en 1990 de l’Ente Nazionale Energie Electrica (ENEE, la seule société monopolistique responsable de la production, du transport et de la distribution d’électricité en Somalie), de plus petits fournisseurs d’électricité sont apparus pour la remplacer. Pourtant, beaucoup ont échoué pour des raisons financières, de manque de main-d’oeuvre, d’équipement…

Pour palier à ce problème, Beco a été mis en place le 5 mai 2014. Cette entreprise est le regroupement des principales entreprises d’électricité de la région de Benadir, qui ont décidé d’unir leurs forces au sein d’une seule et même entreprise.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>