Smartlog Maasvlakte, la Construction débute

Près de Rotterdam aux Pays-Bas, le constructeur de systèmes solaires Goldbeck Solar démarre la construction de l'impressionnant projet Smartlog Maasvlakte.

La société Goldbeck Solar, spécialiste de la construction de systèmes photovoltaïques débute la construction du projet Smartlog Maasvlakte. Situé sur les toits de la société logistique DHG, près de Rotterdam, le projet couvrira près de 210.000 m². Par ailleurs, il aura une capacité installée de 25 MWc et l’entreprise Sunrock rachètera la production d’énergie.

Goldbeck Solar en charge une la construction

Goldbeck Solar, spécialiste des équipements solaires, élargit son portefeuille de produits aux Pays-Bas dans le domaine des toitures industrielles. Il construira le projet Smartlog Maasvlakte directement dans la zone portuaire de Rotterdam sur les toits du complexe logistique DHG.

C’est la filiale néerlandaise de Goldbeck qui s’était chargé de la construction des bâtiments de DHG. Aussi, l’entreprise a garanti des conditions idéales pour la centrale solaire, et ce dès la phase de planification initiale.

En outre, il existe une synergie naturelle entre les entreprises de construction. Cela permettra une installation et un fonctionnement idéaux de la centrale solaire sur toute sa durée de vie.

Sunrock, fournisseur de solutions énergétiques intelligentes, sera le client de Smartlog Maasvlakte. C’est un partenaire avec lequel Goldbeck Solar a déjà travaillé à plusieurs reprises.

Smartlog Maasvlakte, un projet unique

Aux Pays-Bas, l’espace disponible pour les projets photovoltaïques, se trouve plus que limité. Ainsi, l’utilisation des toits était une des meilleures solutions pour occuper un maximum de surface. De cette manière, on cherche à atteindre le plus rapidement possible les objectifs de la transition énergétique.

La construction des installations solaires de Smartlog Maasvlakte a débuté fin mai. Tobias Friedrich, PDG de Goldbeck Solar Pays-Bas décrit le projet comme particulièrement excitant. Il explique cela non seulement par la taille de l’installation, mais aussi par son emplacement unique.

Tobias Friedrich ajoute que le centre logistique se construit sur un promontoire récupéré. Il a également fallu tenir compte du climat spécial de la mer du Nord. De fait, ce dernier présente beaucoup de vent, de sable et de l’air naturellement salé.

Ce climat particulier exerce de fortes pressions sur les modules solaires. Toutefois, cela ne pose pas de réel problème puisque l’équipe néerlandaise s’est bien préparée à ce défi. Ainsi, il devrait être possible de livrer le projet Smartlog Maasvlakte avant la fin de cette année.

Articles qui pourraient vous intéresser