RWE construit son 1er Parc Solaire Flottant aux Pays-Bas

pv-floatin-1

RWE construit son 1er parc solaire flottant. D’une capacité installée de 6 MW, le parc situé sur un lac aux Pays-Bas est prévu pour fin 2021. D’une puissance relativement modeste, le projet fait partie d’un plus grand ensemble hybride solaire-éolien Solar Park Amer.

 

RWE développe son complexe Solar Park Amer

Amer floating PV : 13.400 panneaux solaires flottant

RWE va débuter la construction de son premier projet photovoltaïque flottant sous le nom de Amer floating PV. Ce dernier se compose de 13.400 panneaux solaires qui flotteront sur un lac près de la centrale électrique Amer. Sa mise en service est prévue pour la fin 2021 avec une capacité totale de 6,1 MW.

Roger Miesen, PDG de RWE Generation et Président RWE Pays-Bas :

Notre premier projet photovoltaïque flottant démontre notre ambition de faire avancer la transition énergétique grâce à des technologies innovantes et à un approvisionnement en énergie propre.

Le Solar Park Amer regroupe des projets photovoltaïques sur toiture, au sol et flottant. À terme, l’électricité produite par le parc équivaudra à la consommation annuelle d’environ 2300 ménages néerlandais.

Extension de son parc photovoltaïque au sol

RWE a réalisé la première phase de Solar Park Amer en 2018 avec l’installation de 2000 panneaux photovoltaïques sur le toit de la centrale électrique Amer. Le parc solaire est désormais en cours d’extension avec un ajout de 2,3 MW au sol. Ce dernier devrait être terminé en août 2021.

Roger Miesen déclare que :

Ces deux nouveaux projets photovoltaïques montrent que nous pouvons transformer des sites d’actifs conventionnels en projets phares qui favorisent des solutions innovantes pour un système électrique durable.

RWE exploite actuellement sept parcs éoliens terrestres aux Pays-Bas pour une capacité totale de 268 MW. En outre, l’entreprise construit quatre nouveaux parcs éoliens d’une capacité totale de 115 MW et un parc solaire de 14 MW. Ainsi, l’entreprise continue de contribuer à la croissance des énergies renouvelables grâce à des projets toujours plus innovants.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

France: Iberdrola remporte son premier projet de centrale solaire flottante

Iberdrola a annoncé la réalisation de son premier projet de centrale solaire flottante en France. La centrale sera développée sur le bassin de la gravière de Bischwiller, en Alsace, avec une capacité de production installée de 25 MWc, produisant environ 27 GWh d’électricité verte par an. Ce projet renforce la position d’Iberdrola en France dans la production d’énergie verte, en plus de ses projets éoliens déjà en exploitation.

Italie: se sevrer du gaz russe avec l’aide du plan REPowerEU

L’Italie a déclaré son intention d’utiliser les fonds de l’Union européenne provenant du plan REPowerEU pour se sevrer complètement du gaz russe et devenir un centre énergétique pour l’UE. Doté d’un budget total de 300 milliards d’euros, le plan REPowerEU vise à mettre fin à la dépendance de l’UE vis-à-vis des combustibles fossiles russes et à lutter contre la crise climatique.

La hausse des prix du pétrole face aux séismes et à la reprise chinoise

Le marché pétrolier a réagi à l’accroissement de la demande en Turquie provoquée par des séismes et à la reprise de la demande chinoise. Les prix du Brent et du WTI ont grimpé, respectivement, de 2,30% et 2,46%. Une situation qui permet aux acteurs du secteur pétrolier d’envisager une reprise favorisant le développement durable.

Embargo de l’Union européenne sur les produits pétroliers russes

L’Union européenne prend des mesures draconiennes pour contrer l’occupation russe de l’Ukraine en imposant une interdiction des produits pétroliers raffinés russes, accompagnée de plafonnements de prix. Des sanctions seront appliquées si le niveau du plafond est dépassé.

Perte nette en hausse chez Siemens Energy

Siemens Energy a annoncé mardi que sa perte nette pour le premier trimestre a plus que doublé, atteignant 598 millions d’euros. La perte est attribuée en partie à des problèmes de qualité chez Siemens Gamesa.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)