RWE appui la Recherche dans l’Éolien Offshore en Écosse

windfloating

RWE étudie le potentiel des entreprises locales à produire des fondations en béton, efficaces, pour ses projets éoliens flottants. Un rapport d’expertise réalisé par le Centre d’excellence de l’énergie éolienne offshore flottante sera publié au milieu de 2021.

RWE lance son projet d’éoliennes flottantes en Écosse 

L’ingénierie écossaise parmi les plus reconnues au monde

La chaîne d’approvisionnement en ingénierie écossaise est leader de l’industrie depuis plusieurs années. Son expertise technique est reconnue sur les marchés du monde entier. L’Écosse fournit ainsi d’énormes structures pétrolières et gazières pour la mer du Nord.

C’est pourquoi RWE s’associe à Offshore Renewable Energy Catapult (ORE). L’entreprise étudie le potentiel des entreprises locales à produire des fondations en béton, efficaces, pour ses projets éoliens flottants. Un rapport d’expertise réalisé par le Centre d’excellence de l’énergie éolienne offshore flottante sera publié au milieu de 2021.

Ce rapport identifiera donc les principales méthodes de fabrication et les matériaux nécessaires pour produire des sous-structures en béton. Il évaluera également la capacité existante de la chaîne d’approvisionnement écossaise à fournir de telles fondations.

Aujourd’hui, une fondation en béton pour une turbine flottante de 15 MW aurait une masse supérieure à 10.000 tonnes. Et un projet de 500 MW en aurait besoin d’environ 33.

Créer de l’activité en Écosse

Chris Willow, responsable de Floating Wind pour RWE Renewables, a également déclaré :

Les fondations flottantes en béton ont le potentiel de soutenir des projets écossais et de créer du contenu de chaîne d’approvisionnement locale, en s’appuyant sur l’héritage d’ingénierie du pays pour une nouvelle génération d’ingénieurs écossais.

Et selon lui, cette collaboration entre des promoteurs d’éoliennes en mer comme RWE, le gouvernement écossais et l’industrie écossaise est impérative. Les sites ScotWind joueront ainsi un rôle clé pour que l’Écosse atteigne sa cible zéro net d’ici 2045.

Une entreprise implantée à l’international

Plus de 14 MW en Norvège, en Espagne et aux États-Unis

RWE tend à se développer partout dans le monde. En effet, en parallèle de l’Écosse, RWE a participé à trois projets de démonstration d’éoliennes flottantes. Deux d’entre eux utilisent déjà des fondations en béton.

Le projet DemoSATH de 2 MW devrait être lancé au large de la côte nord de l’Espagne en 2022. Le projet 12MW New England Aqua Ventus (NEAV) devrait être déployé en 2023 au large des côtes du Maine (USA).

Le troisième projet de démonstration flottante de RWE utilise le concept d’acier TetraSpar. Il est développé en partenariat avec Stiesdal Offshore Technologies, Shell et TEPCO. Et devrait être lancé plus tard en 2021.

Les connaissances acquises dans le cadre de ces projets constituent une importante source d’information pour les projets futurs. Étant l’une des principales entreprises mondiales d’énergie renouvelable, RWE compte bien s’implanter encore et durablement dans de nombreux pays.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Le Japon maintient ses couvertures d’Assurance du Gaz Russe

Suite à l’annonce de l’arrêt de l’assurance de guerre maritime, des réassureurs britanniques accordent au Japon 30 milliards de yens jusqu’en mars. Il s’agit de sécuriser l’importation de carburant du Japon via Sakhalin-2 en Extrême-Orient russe au plus fort de la demande hivernale.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)