Projet Red Sea : LONGi intervient en Arabie Saoudite

LONGi a gagné un contrat pour la fourniture de 406 MW de ses modules Hi-MO 5.

Le but de ce projet est principalement de répondre à la demande initiale qui est de 210 MW, sachant qu’elle prévoit d’augmenter. Il sera alimenter grâce à des panneaux solaires ou des éoliennes (offshore ou terrestre).

De quoi est composé cet accord ?

L’accord prévoit également la construction de la plus grande installation de stockage par batterie au monde. Sa capacité sera de 1000 MWh. Elle permettra à la destination de rester totalement hors réseau et d’être alimentée par des énergies renouvelables jour et nuit.

Il comprend aussi la construction de trois usines d’osmose inverse d’eau de mer (SWRO). Elles sont conçues pour fournir de l’eau potable, d’un centre de gestion des déchets et d’une usine de traitement des eaux usées.

Cela devrait permettre de gérer les déchets de manière à améliorer l’environnement, en créant de nouveaux habitats de zones humides et en complétant le site avec de l’eau pour l’aménagement paysager.

Le projet Red Sea a déjà atteint un cap important. À son achèvement en 2030, il y aura 50 hôtels, 8 000 chambres, environ 1 300 propriétés sur 22 îles.

Quel avenir pour LONGi ?

En tant que leader mondial de la technologie solaire, LONGi continuera à contribuer à la transformation énergétique mondiale avec des partenaires de tous les secteurs.

Dennis She, vice-président du groupe LONGi, a déclaré :

“Le projet Red Sea est une composante vitale dans le cadre de la vision 2030 saoudienne. L’achèvement du projet conduira à un nouveau mode de vie au Moyen-Orient. LONGi ne ménagera aucun effort pour contribuer à la transformation énergétique de la région”

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>