Production d’électricité sans charbon record en GB

Production d’électricité sans charbon record en GB

Le National Grid ESO a révélé que la Grande-Bretagne a réalisé son premier mois – plus de 727 heures – sans produire d’électricité à partir de la combustion du charbon.

 

production d'électricitéLe gouvernement britannique a fixé l’échéance à 2025 pour que les centrales au charbon soient définitivement retirées du réseau. (Crédit : pxfuel)

 

La Grande-Bretagne connait une période record de production d’électricité sans charbon. Cette période pourrait bien durer jusqu’en juillet, selon un expert en énergie.

En effet, le 10 mai, le gestionnaire de réseau National Grid ESO a révélé dans un post sur Twitter que le pays avait passé son premier mois – plus de 727 heures – sans produire d’électricité à partir de ce combustible fossile.

Cela fait suite à l’annonce, le 28 avril, que le réseau avait battu le précédent record de 18 jours sans charbon établi en juin 2019.

 

 

Le record de la Grande-Bretagne en matière de production sans charbon pourrait durer jusqu’en juillet

 

La production d’électricité à partir de charbon en baisse significative

Phil Hewitt, directeur de l’analyste du marché de l’énergie EnAppSys, estime la production charbon devrait fonctionner uniquement en cas de problème de stabilité du système. C’est pourquoi la période record précédente s’est terminée après que la centrale électrique de Ratcliffe-on-Soar dans le Nottinghamshire a été utilisée pour fournir de l’aide au réseau.

“Nous avons le problème où il y a entre 10% et 20% de demande en moins à cause du coronavirus. Cela varie selon l’aspect du jour et l’ensoleillement”, a-t-il ajouté.

“Il manque donc encore deux gigawatts (GW) ou 3GW du côté de la demande. La demande d’électricité est par conséquent moindre et le charbon est moins solicité.”

 

La production d’électricité sans charbon pourrait durer

“La production de charbon devrait fonctionner exclusivement s’il y a une raison de stabilité du système dans les Midlands.” explique Phil Hewitt.

“Mais si National Grid n’en a pas besoin et qu’ils ont trouvé comment faire fonctionner le système sans avoir besoin de Ratcliffe [station d’alimentation], alors cela impliquerait que la tendance à la baisse de la part du charbon dans la production d’électricité devrait continuer jusqu’à probablement fin juillet ou début août”.

 

 

Production record d’électricité sans charbon : preuve d’une ambition gouvernementale

 

Le retrait total du charbon du réseau électrique d’ici 2025.

Ce record intervient alors que le gouvernement britannique vise à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles très polluants. En effet, les décideurs politiques ont fixé à 2025 l’échéance pour l’arrêt de toutes les centrales électriques au charbon.

 

La Grande-Bretagne prête à passer le cap

Le directeur du National Grid ESO, Fintan Slye, a fait part de cette ambition. Il a déclaré le mois dernier que 2020 “s’annonce comme une année record pour le système électrique britannique”.

Il a affirmé que l’opérateur a planifié et investi dans le système depuis plusieurs années. De fait, il s’estime être prêt à “gérer un système sans charbon avec une part croissante d’énergies renouvelables”.

 

production d'électricitéPhil Hewitt d’EnAppSys a déclaré que seules cinq des dix unités au charbon en Grande-Bretagne sont actuellement disponibles. (Crédit : Wikimedia Commons/TJBlackwell)

 

Différents facteurs pour expliquer la baisse de production d’électricité à partir de charbon

 

L’impact du Coronavirus

Il est indéniable que la crise sanitaire du Covid-19 a accéléré la tendance. En effet, les actions de confinement et de distanciation sociale ont entrainé une baisse de la demande énergétique. De ce fait, les centrales au charbon avaient moins de raison de fonctionner.

 

La Grande-Bretagne est “à court de charbon”.

Mais, bien que Hewitt admette que le record serait “moins probable” s’il n’y avait pas eu la crise du coronavirus, il pense que l’une des principales raisons pour lesquelles la Grande-Bretagne a pu faire fonctionner le système sans charbon pendant un mois entier est qu’elle n’a “plus autant de centrales”. Il estime qu’elle est “en quelque sorte à court de charbon”.

Il a déclaré que sur les dix unités du pays, seulement cinq qui sont actuellement disponibles.

“Donc, par rapport au nombre d’anciennes unités que nous avions il y a quatre ou cinq ans, c’est une différence et une réduction de capacité massives”, a-t-il ajouté.

 

La production d’électricité à partir de charbon n’est plus rentable.

Le Carbon Price Support, introduit par le gouvernement de coalition en 2013 pour augmenter le prix du carbone et a conduit à une réduction rapide du charbon. Le carburant “n’en vaut plus la peine”, selon Hewitt.

Il a déclaré qu’une centrale électrique doit payer le soutien du prix du carbone et ensuite, en plus de cela, payer pour faire partie du système européen d’échange de quotas d’émission (EU ETS) – qui a été le premier grand marché du carbone au monde conçu pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de manière rentable.

“Nos centrales électriques au charbon qui génèrent environ deux fois plus de CO2 qu’une centrale au gaz. Elles paient 18 livres sterling pour chaque 9 livres que paie une centrale au gaz”, a-t-il ajouté.

 

Les centrales au charbon pourraient être remises en service

 

Un retour des centrales à charbon plus rapide que prévu

Hewitt s’attend à ce que les centrales au charbon se remttent en service dans un futur relativement proche. Les centrales sont actuellement arrêtées, entre autres, pour des travaux de maintenance afin d’être prêt pour l’hiver.

“La prochaine station qui doit être remise en service est celle de Drax le 22 juin”, a-t-il ajouté.

“Si elle revient et qu’ils doivent la tester pour vérifier qu’elle fonctionne bien après son arrêt, le charbon pourrait être de retour sur le réseau à la fin du mois de juin.

 

Les centrales à charbon pourraient réouvrir, mais pas pour des raison commerciales

Hewitt explique “ce ne serait pas à cause du marché. Ce serait pour vérifier que tout le travail qu’ils ont fait a bien fonctionné.

“West Burton doit revenir la semaine suivante, le 29 juin. Deux unités de Ratcliffe doivent être remises en service début juillet. Il y a donc potentiellement des mises en service sur ces centrales pour vérifier qu’elles fonctionnent.

“Mais il n’y a aucune raison commerciale pour qu’elles fonctionnent jusqu’à début août. C’est à ce moment-là que vous voudriez commencer à essayer vos centrales.”

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>