PPCR et Mytilineos annoncent 210MW solaires

PPCR (PPC Renewables) et Mytilineos signent un accord de principe pour développer, construire et vendre un portefeuille solaire en Roumanie.
PPCR solaire

PPCR (PPC Renewables) et Mytilineos signent un accord de principe pour développer, construire et vendre un portefeuille solaire en Roumanie.

Deux parcs en projet pour Mytilineos

PPCR et Mytilineos précisent que le portefeuille comprendrait environ 210MW en Roumanie. Plus précisément, le portefeuille se compose de deux parcs photovoltaïques. En outre, les deux projets devraient entrer en exploitation commerciale en 2024.

L’entreprise Mytilineos développe les deux projets et elle en entreprendra également la construction. Ces projets se situeront dans la région sud de la Roumanie, près de la capitale, Bucarest. Le plus grand des deux parcs, dénommé, Kinisis, disposera d’une puissance de 130MW.

Une mise en chantier début 2023

La construction du parc devrait commencer au début de l’année 2023. La construction de 80MW supplémentaire interviendra d’ici le premier trimestre 2023. Nikos Papapetrou, directeur exécutif de Mytilineos déclare:

“Nous sommes ravis de cette nouvelle transaction en Roumanie, un pays qui joue un rôle stratégique pour Mytilineos. La conclusion de cet accord stratégique avec PPCR renforce encore notre présence en Roumanie. Nous avons été l’une des premières entreprises à investir dans l’énergie solaire en Roumanie et nous sommes aujourd’hui reconnus comme un acteur leader du marché dans la région.”

Mytilineos, cotée à la Bourse d’Athènes, dispose d’un chiffre d’affaires consolidé de €4,5 milliards. L’entreprise ambitionne de minimiser ses émissions de dioxyde de carbone d’au moins 30% jusqu’en 2030. Enfin, la société se fixe pour objectif d’atteindre une empreinte carbone nette nulle dans toutes ses opérations en 2050.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)