Parc Éolien Offshore Empire Wind: 816 MW à New York

Le parc éolien offshore américain va s’agrandir avec le projet nommé Empire Wind de développement de 816 MW au large de New York. À terme, ayant développé son possible potentiel de 2 GW, le parc alimentera plus d’un million de foyers new-yorkais.

En 2020, Equinor et BP ont conclu un partenariat 50-50 pour Empire Wind bien qu’Equinor demeure l’exploitant. Le projet contribuera à la réalisation des objectifs de l’État en matière d’énergie renouvelable et de climat : 9 GW d’énergie éolienne en mer d’ici 2035.

 

Parc Éolien Offshore Empire Wind : prévu depuis 2016 

Le futur parc éolien offshore Empire Wind se situe au large de New York. La zone a été mise aux enchères par le Bureau of Ocean Energy Management (BOEM) du ministère de l’Intérieur en décembre 2016. Equinor a signé le bail commercial en 2017.

Il a obtenu les droits de location du projet pour 42,5 millions USD$. L’investissement total dans le projet de parc éolien sera d’environ 3 milliards USD$. Bien qu’il demeure l’exploitant, la construction du projet est financée par des investisseurs privés.

C’est pourquoi, en septembre 2020, Equinor a conclu un accord avec BP. Le deal d’1,1 milliard USD$ prévoit la vente d’une participation non exploitée de 50% dans le projet. Il comprend également une participation de 50% dans le projet éolien Beacon sur la côte Est des États-Unis. 

La transaction devrait être terminée bientôt, puisque cela a été annoncé pour début de 2021.

 

Générer 800 emplois avant 2025

Le parc éolien offshore de 816 MW est en cours de développement. Le projet en est actuellement à l’étape de la recherche et de l’émission de permis. La première puissance de la ferme est prévue au maximum pour 2025.

La prochaine étape est l’élaboration du Plan de construction et d’exploitation (CDP). Le CDP décrira toutes les activités nécessaires à la construction, à l’exploitation et au déclassement des parcs éoliens extra-côtiers.

Entre les phases de construction et d’exploitation, le projet devrait générer environ 800 emplois locaux.

 

2 GW d’énergie éolienne à terme

Le projet tend à atteindre à terme 2 GW de puissance éolienne en mer . Il devrait répondre aux besoins en électricité de plus d’un million de foyers à New York.

Dans ce but, la première phase d’Empire Wind devrait comprendre de 60 à 80 éoliennes. Et chaque turbine devrait avoir une puissance installée de 10 à 15 MW.

 

De nouveaux câbles inter-réseaux deux fois plus puissant

Un système de câbles inter-réseaux à isolation XLPE de 66 kV transmettra l’énergie des éoliennes. Avec une longueur totale de 150km, les câbles transmettront deux fois la norme actuelle de l’industrie. 

Pour ce faire, Equinor compte sur le groupe Prysmian. Le système de câblage devrait être terminé en 2022 pour une installation finale d’ici 2024.

 

Réduire au maximum les risques écologiques

 

Aker Solutions conçoit les fondations gravitaires 

Le parc éolien offshore incorporera des fondations gravitaires pour minimiser les risques pour la faune marine. Aker Solutions est donc chargé d’étudier la conception et la livraison de fondations en béton pour les turbines éoliennes. L’entreprise a effectivement signé un contrat d’ingénierie et de conception (FEED) avec Empire Offshore Wind le 17 janvier dernier. 

Les travaux d’ingénierie préliminaires d’Aker Solutions profiteront à plusieurs autres partenaires et fournisseurs américains. Cela comprend l’entreprise de construction Kiewit Infrastructure Inc. et l’expert en réglementation et en permis McLaren.

 

Cohabiter avec la faune et la flore

Equinor recueillera des données océanographiques grâce à 3 types de bouées. Cela permettra à la compagnie de s’implanter efficacement grâce à une cartographie des courants et du suivi de l’environnemental dans la zone. Et ce, afin d’éviter ou de réduire les répercussions possibles de l’installation d’Empire Wind.

Il exploitera donc les données de deux bouées flottantes de détection et de télémétrie par faisceaux lumineux (LIDAR). Mais il utilisera aussi une bouée d’amarrage au compteur de courant souterrain. Et la collecte et l’analyse de données météorologiques se feront via une bouée MetOcean produite et installée par le groupe RPS.

 

Cohabiter avec d’autres industries marines

Equinor souhaite également faire coexister l’éolien offshore avec d’autres industries marines. Il a donc mis en place une série de consultations avec différents acteurs. En plus de protéger l’environnement, cela permettra de répondre aux questions sur l’impact économique de la plateforme.

C’est le cas, notamment, des répercussions sur le secteur de la pêche. Ce sujet est au coeur des préoccupations de bon nombre de marins de la côte ouest. Equinor a donc ouvert le dialogue avec les pêcheurs du Massachusetts au New Jersey.

Dès 2017, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, s’était engagé à respecter une norme sur l’énergie propre. Exigeant ainsi que 50% de l’électricité de l’État provienne de sources d’énergies renouvelables d’ici 2030. En ce sens, Empire Wind jouera un rôle clé pour aider New York à atteindre son objectif.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>