Parc éolien : CIP et Forestalia investissent en Espagne

27 nouveaux parcs éoliens terrestres sont en cours de développement en Espagne. Les entreprises Copenhagen Infrastructure Partners (CIP) et Forestalia ont convenu d’investir ensemble dans le portefeuille de ce projet, selon Power Technologie. 

Des nouveaux parcs éoliens dans la province de Teruel, en Aragon

La capacité totale installée de ces nouvelles éoliennes sera de plus de 1 GW. C’est l’entreprise Forestalia qui fournira des services de développement jusqu’à ce que le portefeuille de projets atteigne la clôture financière et commence la construction. Le portefeuille de projets a déjà obtenu les droits de connexion au réseau et devrait atteindre la clôture financière au cours des 24 prochains mois. Ce projet est important pour l’économie du pays et la lutte contre le réchauffement climatique. Le président de Forestalia, Fernando Samper, a déclaré pour Power Technologie : 

“Ce nouvel accord avec le CIP garantit des investissements très importants pour la province de Teruel, car les usines créeront des emplois sur un territoire qui a besoin de nouvelles opportunités pour l’avenir. Les énergies renouvelables ont une grande importance pour les zones rurales. Forestalia développe l’ensemble de son portefeuille, de plus de 6GW, avec des partenaires internationaux de haut niveau. C’est très excitant de renforcer notre alliance avec le CIP”.

La CIP investit grâce à son nouveau fonds

Selon l’entreprise CIP pour Renew.Biz la transaction représente un nouvel investissement pour le fonds Copenhagen Infrastructure IV (CI-IV), qui a récemment atteint une clôture intermédiaire à 4 milliards d’euros et se rapproche de sa taille cible de 5,5 milliards d’euros.

Un premier accord pour le Monegros 

Les deux entreprises se sont déjà associées pour le développement du portefeuille de Monegros, qui comprend 12 parcs éoliens terrestres. Egalement situés en Aragon le site a une capacité totale installée de 487 MW. La construction du site, qui avance bien malgré la crise sanitaire, a été garantie par des accords d’achat d’électricité à long terme. La date d’exploitation commerciale (COD) est atteinte pour les premiers parcs éoliens. Au début de l’année, un consortium de six banques a investi environ 380 millions d’euros qui pourront être utilisées lorsque les parcs éoliens atteindront la date d’exploitation commerciale, selon Renew.Biz. 

Par ailleurs, l’entreprise CIP a décidé de s’associer avec Hydrogen Renewables Australia pour son projet de Murchison Renewable Hydrogen de 5000 MW en Australie à Kalbarri. Ce projet d’hydrogène vert 

Articles qui pourraient vous intéresser