Ørsted pour la Décarbonisation de l’Industrie Maritime

Début avril, Ørsted et ESVAGT s'associent pour réduire les émissions de GES lors de la maintenance et la construction des parcs éolien offshore.
Ørsted

Le secteur maritime est un des plus complexes à décarboniser. De nouveaux carburants renouvelables sont nécessaires pour tendre vers la neutralité climatique. En outre, son évolution dépend majoritairement de l’investissement des grandes industries telles que Ørsted et ESVAGT.

Décarboniser l’industrie maritime

Ainsi, à travers un nouvel accord Ørsted et ESVAGT investissent dans un navire d’exploitation et de services. Ce dernier aura la capacité de fonctionner avec des carburants renouvelables. C’est le premier projet au monde de ce type. Leur engagement est important. En effet, il contribue à créer la demande, nécessaire pour réduire le coût de ces carburants, aujourd’hui très élevé.

Par ailleurs, le bateau d’exploitation sera alimenté par des moteurs à double carburant et des batteries. Il naviguera avec du e-méthanol renouvelable produit avec l’énergie éolienne et du carbone biogénique. De cette manière, 4 500 tonnes de CO 2 pourront être évitées.

Durant toute sa durée de vie, un parc éolien offshore produit 99 % d’émissions en moins qu’une centrale au charbon. Ce partenariat pourra encore réduire celles-ci. ESVAGT commencera à construire le navire au cours du deuxième trimestre de 2022. Il sera mis en service fin 2024. Il sera ensuite déployé pour entretenir Hornsea 2, plus grand parc offshore du monde.

Ørsted, une entreprise ambitieuse

Si ESVAGT est le leader du marché du service et de l’assistance, Ørsted est celui du développement de parc éolien offshore. Mark Porter, responsable des opérations offshore déclare :

“En tant que leader mondial de l’éolien offshore, il est naturel pour Ørsted de prendre l’initiative d’éliminer les combustibles fossiles de l’industrie. […] L’accord avec ESVAGT coche de nombreuses cases pour nous, car il contribue à la fois à décarboner nos opérations offshore tout en démontrant notre ferme conviction que les carburants verts basés sur les énergies renouvelables sont la solution la plus viable pour créer un secteur maritime vert.”

L’association des deux firmes entre dans la stratégie d’Ørsted. En effet, elle souhaite devenir neutre en carbone dans sa production d’énergie et ses opérations d’ici 2025. C’est la première société énergétique à s’engager matériellement et scientifiquement pour réduire ses émissions.

Articles qui pourraient vous intéresser