Nigéria: Forages de pétrole au nord du pays

Au Nigéria, la société NNPC entame les premiers forages de pétrole et de gaz dans un champ au nord du pays.
Nigéria NNPC

Au Nigéria, la société NNPC entame les premiers forages de pétrole et de gaz dans un champ au nord du pays.

Projet d’exploitation du pétrole

Le Nigéria lance un nouveau projet d’exploitation du pétrole dans le nord du pays grâce à la société publique nigériane NNPC. La première découverte de pétrole en quantité commerciale dans la zone de Kolmani date de 2019. C’est également la première fois que le pays cherche à produire du brut en dehors du delta du Niger.

Les réserves estimées du champ pétrolier s’élèvent à 1 milliard de barils selon les déclarations du Président nigérian Muhammadu Buhari. En outre, le champ de Kolmani abriterait 500 milliards de pieds cubes de gaz. Ce projet d’exploitation du pétrole du Nigéria n’implique aucune major pétrolière.

La NNPC développe le projet en collaboration avec la société locale Sterling Global Oil et la New Nigeria Developement Commission. La phase un du projet au nord du Nigéria comportera, selon un communiqué de la NNPC, une raffinerie de pétrole. De plus elle intégrera une unité de traitement du gaz, une centrale électrique de 300MW et une usine d’engrais.

Un contexte délicat

Lors de la cérémonie de lancement du projet, le président nigérian soulignait la difficulté d’attirer des investissements dans les énergies fossiles. De plus, il rappelait la sensibilité de la localisation du projet. Il se situe entre les Etats de Bauchi et de Gombe, au nord-est du Nigéria, luttant contre une insurrection islamiste.

Le Nigéria cherche depuis plusieurs années du pétrole dans cette région, notamment dans le bassin du lac Tchad, foyer de l’insurrection islamiste. D’autre part, le Nigéria devait, par le passé, faisait face à l’opposition de la population envers les projets pétroliers. Des militants faisaient exploser des pipelines dans le Delta du Niger, accusant les compagnies pétrolières de négliger la population locale.

Ce contexte délicat au nord-est du Nigéria conduisait les grandes compagnies pétrolières à se concentrer sur le forage en mer. L’insécurité et les vols de pétrole entraînent une baisse de la production. Cela conduisait le Nigéria à la perte de son statut de premier producteur de pétrole en Afrique.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)