Mitsubishi investit dans l’hydrogène vert et dans le développeur d’ammoniac vert de H2U Investments

La société japonaise Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé un investissement en capital dans le développeur de projets australiens d’hydrogène et d’ammoniac vert, H2U Investments.

Une aide précieuse fournie par MHI à H2U

H2U Investments développe le projet Eyre Peninsula Gateway Hydrogen, une usine d’électrolyse de 75 MW et une installation de production d’ammoniac de 120 tonnes par jour. Elle aura la capacité de produire près de 40 000 tonnes d’ammoniac vert par an. H2U Investments est l’entité holding du groupe australien H2U, qui comprend le service d’hydrogène. Selon les termes de l’accord, MHI soutiendra les projets et les initiatives de développement commercial de H2U, ainsi que sa participation à l’étude d’ingénierie et de conception frontale du projet Eyre Peninsula (FEED) en Australie du Sud. Plus précisément, la société fournira des ressources d’ingénierie pour la phase d’étude FEED et des équipements clés de l’usine qui comprennent des turbines à gaz et des compresseurs d’hydrogène. MHI avec H2U, explorera également les options permettant de réaliser des synergies en utilisant des opérations industrielles à proximité ainsi qu’une infrastructure partagée.

MHI se tourne de plus en plus vers les énergies vertes

MHI souhaite aussi exporter de l’hydrogène et de l’ammoniac verts au Japon et dans d’autres pays pour contribuer à la décarbonisation industrielle à l’échelle mondiale. En octobre, MHI a investi dans HydrogenPro, un développeur norvégien d’électrolyseurs et d’appareils produisant de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. Un tel projet s’inscrit donc dans la volonté de la société de se tourner vers les énergies vertes. L’hydrogène et l’ammoniac sont donc deux bons choix comme le détaille MHI :

« L’hydrogène vert produit par électrolyse de l’eau à l’aide d’énergie dérivée de sources d’énergies renouvelables telles que le vent et le solaire, sera utilisé dans la fabrication d’ammoniac vert et pour faire la démonstration de générateurs à turbine à gaz fonctionnant à l’hydrogène »

L’Eyre Peninsula Gateway devrait commencer la production commerciale d’hydrogène et d’ammoniac vert d’ici la fin de 2022.

Articles qui pourraient vous intéresser