L’OPEP+ Réagit aux Fluctuations du Marché

Les membres de l’OPEP+ confient au président la tâche de rassembler les membres en cas d'urgence afin de répondre aux fluctuations du marché.
OPEP _EnergyNews

Les membres de l’OPEP+ se fient à leur président, Abdulaziz bin Salman al-Saud, ministre saoudien de l’énergie. De fait, celui-ci a assuré d’intervenir si nécessaire afin de stabiliser les marchés du brut. Il souhaite réaliser ceci en convoquant une réunion quand il établira que cela sera essentiel.

Des réunions exceptionnelles

La prochaine réunion de l’OPEP+ est actuellement prévue pour le 5 octobre 2022. Néanmoins, les membres du groupe ont évoqué la possibilité de se réunir avant cette date si les circonstances l’imposent. Cette décision permet à leur président de s’adapter au mieux aux besoins du marché et à ses évolutions.

Il semblerait que ce besoin de flexibilité soit nécessaire et déterminé par les évènements. Cela devrait aider à établir une stabilité dans les mois à venir mais aussi à limiter la volatilité du marché.

L’OPEP s’inquiète de la volatilité du marché, comme de nombreux acteurs. Ainsi, en observant les fortes fluctuations des prix du pétrole, elle évoque la possibilité de réduire la production. Son leader, l’Arabie saoudite, affirme que les prix du pétrole font face à des baisses exagérées.

En ce sens, le groupe a convenu d’une réduction de la production de 100.000 barils par jour. Ceci afin de soutenir les prix qui ont chuté.

Cette décision ne représente que 0.1% de la demande mondiale pour le mois d’octobre. Toutefois, elle est nécessaire pour maintenir le statu quo. Ainsi, elle constitue un décret important pour le marché du pétrole.

L’OPEP+ souhaite stabiliser le marché

Le prix du Brent LCOc1 a chuté à environ 95 dollars par baril alors qu’il coûtait 120 dollars en juin. Ceci est dû aux craintes liées à un ralentissement économique ainsi qu’une possible récession en Occident.

Matthew Holland de chez Energy Aspects affirme également:

“L’OPEP+ se méfie de la volatilité prolongée des prix générée par la faiblesse du sentiment macroéconomique, la rareté des liquidités et les nouveaux blocages en Chine, ainsi l’incertitude quant à un éventuel accord entre les États-Unis et l’Iran et les efforts visant à plafonner les prix du pétrole russe.”

Par le biais de son objectif de réduction, l’OPEP+ semble vouloir véhiculer sa volonté de stabiliser le marché. De fait, une source du Golfe s’est exprimée à ce propos:

“La réduction d’aujourd’hui est symbolique et vise à faire passer le message au marché que le groupe utilisera tous les outils de son kit pour apporter la stabilité.”

En outre, la possibilité de pouvoir organiser une réunion d’urgence si nécessaire témoigne d’une préoccupation à laquelle les membres de l’OPEP+ souhaitent répondre.

Articles qui pourraient vous intéresser