L’Indonésie réduit par 6 ses Importations de GPL

indonesie

L’Indonésie cherche à réduire sa dépendance énergétique aux importations, notamment de GPL, en mettant à profit ses ressources en charbon. En 2021, sur les 7,95 millions de tonnes de GPL consommées dans le pays, 6,4 millions sont issues d’importations.

L’Indonésie attend une réduction d’1 million de tonnes de GPL par an

« Nous pouvons réduire une subvention du budget de l’État d’environ 7 trillions de rupiahs ($489,00 millions), tout en améliorant notre balance commerciale et notre déficit des comptes courants » déclare le président indonésien Joko Widodo.

Grâce à cette usine, l’Indonésie prévoit une division par 6 de ses importations de GPL  d’ici 2025. L’objectif étant d’utiliser 6 millions de tonnes de charbon de qualité inférieure, ce qui permettrait la production de 1,4 tonne d’éther diméthylique (DME) par an. L’entreprise Bukit Asam estime alors que cette production permettrait de réduire les importations de GPL d’un million de tonnes par an.

La gazéification du charbon étant l’une des priorités du gouvernement indonésien, les entreprises participantes à ce type de projets se voient accorder des allégements fiscaux. C’est l’entreprise Bukit Asam, en collaboration avec la société américaine Air Products and Chemicals, qui est chargé de la construction de l’usine. D’une valeur de $2,3 milliards. Cette usine est située à Muara Enim, dans le sud de Sumatra.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>