L’Inde continuera d’importer le charbon russe

L'Inde annoncé se pencher sur la poursuite de l'importation de charbon russe, a déclaré le ministre indien de l'Acier
Inde

Le ministre de l’Acier en Inde a ainsi déclaré ce dimanche que le pays était enclin à continuer d’importer le charbon russe. L’Inde se positionne donc à l’encontre de la tendance internationale qui consiste à éviter de traiter avec Moscou.

L’Inde à contresens de la mouvance internationale

Nous l’avons évoqué, le pays a déclaré vouloir continuer d’importer du charbon métallurgique russe. Cette décision est prise en dépit du contexte international, notamment concernant l’invasion ukrainienne. C’est en tout cas ce que conforme Ramchandra Prasad Singh, ministre de l’Acier indien :

“Nous allons dans le sens de l’importation de charbon de Russie.”

L’Inde prévoit ainsi de doubler ses importations de charbon Russe. Pour rappel, le charbon métallurgique est notamment un élément clé dans la fabrication de l’acier. Il a déclaré que le pays avait importé 4,5 millions de tonnes mais n’a pas indiqué la période à laquelle il se référait.

Rappel du contexte mondial

Cette décision intervient à un moment ou une grande partie dans la communauté internationale refuse d’importer de Russie. En effet, les pays occidentaux et le Japon ont imposé de lourdes sanctions au gouvernement du président Vladimir Poutine. Pour rappel, l’Inde partenaire commercial historique de la Russie, s’est abstenue de participer à plusieurs votes clés condamnant l’invasion du 24 février.

M. Singh a cependant précisé que les importations avaient été affectées par la guerre. Il n’a cependant pas donné plus de précision. Des navires transportant au moins 1,06 million de tonnes de charbon métallurgique et de charbon thermique doivent livrer le combustible dans les ports d’Inde ce mois-ci. Ces chiffres sont les plus élevés depuis janvier 2020, selon les données du cabinet de conseil Kpler.

La Russie pourrait ainsi commencer à offrir des prix plus compétitifs aux acheteurs chinois et indiens. C’est en tout cas ce qu’estiment de nombreux traders. Enfin, le commerce pourrait également être stimulé par un accord commercial entre le rouble et la roupie.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>