L’Europe pourrait installer 1,5 millions de Thermostats

Pour réduire sa consommation énergétique, l'Europe pourrait prévoir d'installer 1,5 millions de thermostats intelligents dans les foyers d'ici la fin 2022.
gaz pour l'europe

Lors du G7, une équipe américano-européenne a soumis un rapport d’étude destiné à résoudre la crise énergétique que traverse l’Europe. Le groupe a ensuite rendu compte à Ursula von der Leyen et au président américain Joe Biden. Parmi les solutions, on trouve des projets d’installations d’outils aidant les foyers à réduire leurs consommations d’énergie. Les entreprises américaines pourraient alors fournir l’UE en thermostats intelligents d’ici la fin de l’année.

Des thermostats intelligents dans les foyers européens

Actuellement, l’Europe limite ses importations d’hydrocarbures russes et éprouve des difficultés à trouver de nouveaux fournisseurs. Le rapport prescrit donc une réduction de la consommation énergétique et l’installation de matériels permettant de faire des économies. Missionné en mars dernier, le groupe de travail devait également permettre de dynamiser la coopération entre Washington et Bruxelles.

Connecté à internet, un thermostat intelligent permet de régler automatiquement la température des habitations. Ainsi, l’outil pourrait aider les foyers européens à limiter leurs consommations énergétiques. Grâce à cette technologie, les ménages pourraient également voir baisser le prix de leurs factures.

Le projet cherche à faire collaborer les pays de l’UE avec les entreprises américaines. 1, 5 millions de thermostats intelligents pourraient être ainsi installés d’ici la fin 2022. Le groupe préconise également d’autres solutions pour économiser l’énergie, comme l’utilisation de pompes à chaleur.

Les États-Unis supportent l’Europe

Depuis le début de la crise ukrainienne, les États-Unis viennent en aide à leurs alliés européens. En mars dernier, Washington s’engageait à approvisionner l’Europe à hauteur de 15 milliards m3 de GNL avant 2023. Les importations de gaz de l’Europe ont augmenté de 75% depuis février, et celles en provenance des États-Unis ont triplé.

Washington fournit Bruxelles en ressources et en outils pour aider leurs alliés à traverser la crise. La coopération entre les Américains et les Européens se retrouve donc renforcée. Les industries américaines devraient alors continuer à apporter des solutions à l’UE.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>