Les Réseaux Vodafone Tourneront à l’Energie Verte en 2021

Les réseaux européens de Vodafone devraient être entièrement verts pour 2021

Vodafone a déclaré dans un communiqué que son Green Gigabit Net devrait être alimenté via de l’énergie verte sur les 11 marchés européens où l’entreprise opère.

énergie verte
Source : Techastuce

Un nouvel objectif environnemental pour Vodafone

Vodafone s’est fixé un nouvel objectif environnemental plutôt ambitieux. En effet, l’entreprise souhaite que ses réseaux européens soient alimentés à 100% par des énergies renouvelables pour juillet 2021.

Le marché européen de l’opérateur s’étend sur 11 pays : l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, l’Irlande, la Grèce, la Roumanie, l’Albanie, la République Tchèque et la Hongrie. Cet objectif devrait être atteint en utilisant de l’énergie verte comme le solaire, l’éolien ou l’hydroélectrique.

Cet objectif pour 2021 a été élaboré en étroite relation avec des experts en durabilité et carbone : Carbon Trust.

Tom Delay, directeur général du Carbon Trust, a déclaré “Nous travaillons en étroite collaboration avec Vodafone sur son programme de développement durable depuis 2010, et depuis sept ans sur la quantification de l’impact des produits et services de Vodafone en matière d’émission de carbone. Il existe une opportunité croissante et importante pour le secteur des TIC de développer et de permettre de nouvelles solutions qui contribuent à la décarbonisation. Cet objectif représente un niveau d’ambition très élevé pour Vodafone, qui doit continuer à mener cette stratégie, en développant davantage son IdO et d’autres services, et en s’engageant auprès de ses clients professionnels”. (Energy global)

Ce n’est pas le premier objectif environnemental que se fixe Vodafone. En effet, l’opérateur souhaite économiser 100% des déchets de son réseau en les réutilisant, en les revendant ou en les recyclant. Dans cette optique l’entreprise pourrait réduire de moitié son empreinte carbone globale pour 2025, ce qui correspondrait à une baisse d’émissions carbone de 350 millions de tonnes.

Comment l’opérateur va-t-il s’y prendre ?

Selon Vodafone, quatre cinquièmes de cet objectif seront atteints par l’achat d’énergie verte auprès de fournisseurs. Puis, le dernier cinquième sera atteint par des certificats d’énergie renouvelable et par l’installation de panneaux solaires.

“Plus que jamais, on compte sur Vodafone pour connecter des millions de personnes à travers le monde.  Alors que la société se reconstruit et se remet de la crise COVID-19, nous avons l’occasion de remodeler notre avenir de manière durable afin de garantir que la récupération ne se fasse pas au détriment de l’environnement. Notre passage accéléré à une électricité 100 % renouvelable sur nos réseaux européens va changer pour de bon la manière dont nous alimentons notre technologie : nous réduirons notre dépendance aux combustibles fossiles, nous aiderons nos clients à gérer leurs ressources plus efficacement et à réduire leurs émissions de carbone, tout en contribuant à créer une planète plus saine pour tous”, a déclaré Nick Read, PDG du groupe (Total Telecom).

energie verte
Nick Read, PDG du groupe Vodafone – Source : Les Echos

Une initiative qui suit ses concurrents

Même si pour M. Read ce nouvel objectif est une réponse aux enjeux environnementaux et au coronavirus, la réalité est que de nombreux opérateurs doivent faire attention à leurs émissions de carbone.

Au début du mois de juillet, Telstra a été certifiée par le gouvernement australien comme une entreprise neutre en carbone (même si une majeure partie de la réussite de cette entreprise réside dans son soutien aux initiatives environnementales étrangères). 

Aussi, Telefonica et ses initiatives environnementales ont pu réduire de 20 ans leur date cible de “zéro émission de gaz à effet de serre”. 

Enfin, Sky a également lancé une initiative de neutralité carbone plus tôt cette année. Elle souhaite atteindre son objectif en créant une flotte de camions à émission zéro, et par l’amélioration de l’efficacité énergétique de ces produits technologiques.

Mais avant tout, il convient de rappeler que ce passage au vert – en plus de participer à la transition écologique –  peut permettre à ces entreprises de réaliser de grandes économies. La consommation d’énergie est une partie importante du budget des opérateurs dans la mesure où la demande croissante dans le secteur numérique ne va qu’augmenter ces derniers. 

Ainsi, investir dans des solutions énergétiques propres peut s’avérer rentable à long terme. Tout cela est une solution “gagnant-gagnant” pour les opérateurs et la planète.

Où en est Vodafone dans son objectif ?

Durant l’année fiscale 2019-2020, Vodafone a affirmé que ses clients commerciaux ont pu économiser jusqu’à 6,9 millions de tonnes d’équivalent CO2. Cela correspond environ à quatre fois les émissions générées par les activités de Vodafone.

energie verte
“Green Gigabit Net, alimenté à 100% par des énergies renouvelables” – Source : Business Chief

Le nouvel objectif pour 2025 devrait être atteint en grande partie par les services Internet de l’entreprise, mais aussi grâce à ses services de santé et au stockage dans le cloud.

Jusqu’à présent, l’entreprise a investi 77 millions d’euros dans ses projets d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. Cela lui a permis de réaliser des économies d’énergie annuelles autour des 186 GWh.

“L’entreprise a ajouté qu’elle se concentre sur l’approvisionnement et la mise en œuvre d’équipements de réseau plus efficaces, sur la réduction de la demande d’énergie en installant des technologies d’alimentation et de refroidissement moins gourmandes en énergie, et sur la réduction de la consommation d’énergie en mettant hors service et en remplaçant les équipements existants.” (nsenergybusiness)

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>