Les Émirats Arabes Unis accélèrent leur Transition

Les Émirats arabes unis entendent accélérer leur transition énergétique. Une délégation est présente à la Gastech 2022 et Dubaï accueillera la COP 28 en 2023.
Émirats arabes unis_energynews

Les Émirats arabes unis accélèrent leur transition énergétique. Ils visent la neutralité carbone d’ici 2050 en développant les énergies renouvelables ou des énergies à faible émission de carbone. C’est donc l’après-pétrole qui se joue.

Les Émirats arabes unis à la Gastech 2022

La transition énergétique des Émirats arabes unis se confirme. Une délégation sera ainsi présente à la Gastech 2022, qui se déroule du 5 au 8 septembre. Une annonce d’autant plus forte qu’il s’agit du plus grand événement mondial dédié au gaz, au GNL, à l’hydrogène et à l’énergie en général. En somme, un sommet de la transition énergétique.

La 50ème édition réunira près de 38.000 délégués, dont des professionnels de l’énergie, des ministères et des PDG de plus de 60 pays.

Cette délégation aura pour objectif, selon les Émirats arabes unis, de partager ses connaissances et son expertise dans les domaines de l’hydrogène, du gaz naturel et des solutions énergétiques à faible émission de carbone.

Lors de cet événement, la délégation du pays rencontrera les principaux acteurs mondiaux du secteur de l’énergie. Cela leur donnera un aperçu des dernières innovations en matière d’hydrogène et de gaz naturel.

C’est aussi un moment au cours duquel la communauté internationale va pouvoir échanger avec la délégation des Émirats. Cette première expliquera ainsi à la délégation comment elle utilise la législation, les investissements et la recherche pour développer de nouvelles technologies et solutions énergétiques à faible émission de carbone. Un événement qui se veut en somme le sommet des propositions pour une transition énergétique efficace.

Un acteur important de la transition énergétique dans la région

La présence des Émirats arabes unis à la Gastech est d’autant plus forte que le pays est le premier à s’être engagé dans la neutralité carbone d’ici 2050. Cette annonce est le reflet de leur volonté d’acter leur transition énergétique.

Les Émirats prévoient ainsi de faire passer sa contribution totale à l’énergie “propre” de 25% à 50%. Le pays s’est aussi engagé à réduire l’empreinte carbone de sa production d’électricité de 70% d’ici 2050.

La participation du ministère de l’environnement à des événements tels que la Gastech ainsi que l’accueil par Dubaï de la COP 28 en 2023 confirme cette position avant-gardiste du pays dans la région.

Articles qui pourraient vous intéresser