Les décisions locales complexifieront l’énergie Solaire

Selon un papier publié par Wood Mackenzie, l'énergie solaire devrait continuer à se développer dans les prochaines années. Cependant, cette expansion pourrait être gênée par des problématiques plus locales.
US Solar Buyer Consortium

Depuis plusieurs années, l’industrie de l’énergie solaire connaît une expansion notable. En 2021, le secteur a battu son record d’augmentation de capacité installée. Selon un papier publié le 25 mai par Wood Mackenzie, l’année 2022 explosera de nouveau ce record.

Le solaire connaît une belle envolée

À l’aide des différentes subventions, de multiples projets photovoltaïques se sont développés à travers le globe. Si ces dernières ont pris fin pour plusieurs acteurs du marché, il semble que la dynamique soit lancée. Durant l’année 2021, 151 GW de puissance électrique photovoltaïque ont été installé sur le globe, contre moins de 110 GW deux ans avant, selon l’International Energy Agency (IEA).

Certaines grandes puissances ont par ailleurs choisi de développer leur industrie solaire. Par exemple, la Chine est le leader mondial du solaire avec une évolution annuelle de +80 GW/an sur les prochaines années. Une dynamique impressionnante qui représente plus que les prévisions de l’Europe, des États-Unis et de l’Inde cumulée.

En Europe, le développement du solaire se traduit par une volonté d’indépendance énergétique. Avec le déclenchement de la Guerre en Ukraine, les dirigeants européens ont été confrontés à leur dépendance au pétrole et gaz russe. Mais la plupart des projets réfléchis sur le vieux continent ne sont pas faits pour être développés sur le court terme, selon l’IEA.

Une expansion confrontée à des difficultés locales

Pour Wood Mackenzie, le dernier bulletin trimestriel Solar Executive Briefing explore les différents scénarios liés à la production de cette énergie. Le service surveillant la chaîne d’approvisionnement photovoltaïque examine les principales tendances de technologie solaire. Il examine les coûts et le prix, le développement du marché et les dynamiques politiques.

Selon eux, la chaîne d’approvisionnement devra suivre de près l’évolution des questions politiques. Les problématiques surveillées sont notamment l’enquête anti-contournement aux États-Unis et les politiques énergétiques nationalistes de l’Inde. L’institut de conseil surveille également l’issue de la Guerre en Ukraine.

D’après WoodMac les ventes aux enchères restent un facteur clé de la nouvelle capacité mondiale installée. Ils ont repéré une augmentation des intentions de ventes aux enchères au cours de l’année dernière. Cependant, seuls les principaux marchés ayant déjà procédé à des ventes aux enchères se sont officiellement engagés à respecter le calendrier.

La guerre en Ukraine, facteur clé du solaire européen

Dans l’article publié, WoodMac avance que le conflit “aura un impact sur la chaîne d’approvisionnement solaire”. Il analyse cet impact par une hausse des prix des produits essentiels au développement du solaire. Le cabinet de conseil énergétique britannique développe sa vision de l’événement :

“Si la crise humanitaire en cours est le sujet central, la guerre entre la Russie et l’Ukraine a également un impact réel sur le paysage énergétique. Il ne fait aucun doute que les marchés solaires ukrainien et russe souffriront gravement en 2022, et l’effet d’entraînement sur l’ensemble du secteur pourrait modifier nos prévisions mondiales dans les mois à venir.”

Néanmoins, la mise en évidence de la dépendance européenne à l’égard de l’énergie russe, a eu un effet positif sur le solaire. L’UE prévoit d’accélérer considérablement le déploiement de l’énergie solaire et des énergies renouvelables. Grâce à l’initiative REPowerEU, notamment, elle prévoit au moins 420 GW de capacité solaire supplémentaire d’ici 2030.

Au vu de sa dépendance énergétique actuelle à l’énergie russe, l’Allemagne pourrait jouer un rôle clé. La principale économie européenne fera office de fer de lance dans cette évolution significative. Cependant, d’autres problématiques internationales pourraient impacter ce secteur.

Pression ressentie sur les chaînes d’approvisionnement

Depuis un certain temps, l’industrie ressent la pression des défis régionaux sur la chaîne d’approvisionnement. Aux États-Unis, par exemple, les prix des systèmes solaires ont augmenté en raison du prix des composants et des coûts accessoires. Les dépenses d’investissement pour un projet d’utilité publique de 100 MWdc devraient augmenter de 6 % en 2022.

Les plans d’expansion des capacités solaires seront centrés sur la Chine. Mais la fabrication dans d’autres régions continuera également à se développer. Un paysage géopolitique compliqué accentue le besoin de diversification de l’approvisionnement en modules. WoodMac développe ainsi la voie probable vers laquelle les prochains modules se dirigeront :

“Les améliorations des technologies et l’adoption de modules grand format pourraient apporter un certain soulagement. Les plans d’expansion significative de la capacité de fabrication le long de la chaîne d’approvisionnement réduiront encore la pression. Près de 200 000 MT de polysilicium, 1 GW de wafers, 1 GW de cellules et 0,50 GW de modules devraient être mis en service d’ici à la fin 2022.”

Événements politiques majeurs en Inde et aux USA

Au premier trimestre 2022, deux événements politiques majeurs pourraient influer sur le marché. Ces derniers pourraient influer sur les marchés locaux et déstabiliser ceux de leurs voisins.

En février, Auxin Solar a demandé un examen des importations de panneaux solaires venues d’Asie du Sud-Est. Selon la société, ces derniers pourraient contourner les réglementations en réalisant la majeure partie de la fabrication des composants solaires en Chine.

À la même période, l’Inde augmente le budget de son programme d’incitation de production (PLI) pour la fabrication nationale. À partir d’avril, toutes les importations de produits solaires en Inde seront soumises à un droit de douane supplémentaire allant de 25% à 40%. Ceci vise à soutenir 40 GW de capacité de production supplémentaire.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)