Leaburg abandonne l’hydroélectricité

À Leaburg, les délégués de l'EWEB (Eugene Water & Electric Board) soutiennent la mise hors service d'un projet hydroélectrique.
Leaburg hydroélectrique

À Leaburg, les délégués de l’EWEB (Eugene Water & Electric Board) soutiennent la mise hors service d’un projet hydroélectrique.

Le retrait d’un projet

À Leaburg, aux États-Unis, les délégués de l’EWEB soutiennent l’arrêt d’un projet hydroélectrique de 15,9MW. En effet, l’érosion et les risques sismiques sur des portions du canal forçaient l’EWEB à arrêter le projet en 2018. Depuis, l’EWEB évaluait les possibilités de réparations ou le déclassement du projet, vieux de 90 ans.

Des investissements dans les réparations du canal ne seraient pas rentables. Ainsi, le directeur général Frank Lawson de l’EWEB recommande de cesser définitivement la production d’électricité au projet hydroélectrique de Leaburg. L’EWEB demande à son fournisseur, la Bonneville Power Administration (BPA), de remplacer l’énergie perdue par l’arrêt du projet.

Actuellement, BPA fournit à l’EWEB environ 80% de son énergie. L’EWEB souhaite l’énergie de remplacement au coût réservé aux services publics d’électricité, soit $33/MWh. Le projet à Leaburg générait historiquement environ 4% des besoins en électricité de l’EWEB.

Une hausse de prix

Toutefois, les estimations pour le rétablissement de la production de Leaburg prévoient une électricité à $117/MWh. Par ailleurs, l’abandon du projet hydroélectrique améliorerait la qualité de l’eau et de la réserve halieutique. Le directeur général Frank Lawson de l’EWEB, déclare:

“L’arrêt définitif de la production d’électricité au projet hydroélectrique de Leaburg entraînera la suppression du barrage, rétablissant le débit du fleuve McKenzie et éliminant le lac Leaburg créé par l’homme derrière le barrage.”

Toutes les alternatives étudiées par l’EWEB nécessiteraient des investissements en capital s’élevant à plus de $150 millions. Ainsi, cela entraînerait des augmentations substantielles des tarifs. La solution préconisée est la moins coûteuse.

L’EWEB, dans cette alternative, prévoit une augmentation des tarifs d’électricité de 9% à 10% entre 2023 et 2040. L’EWEB prévoit un plan de mise en œuvre et d’action pour le déclassement du projet hydroélectrique de Leaburg. Enfin, les travaux de déconstruction du barrage ne devraient pas commencer avant 10 ans.

 

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)