Le Vietnam veut Importer plus de Charbon

Pour répondre à l'augmentation de sa demande intérieure d'électricité, le Vietnam prévoit une hausse de ses importations de charbon. Toutefois, soucieux de sa transition énergétique, les importations devraient diminuer d'ici 2045.
VietnamCharbon_EnergyNews

Le Vietnam devrait augmenter ses importations de charbon afin de suivre l’augmentation de la demande intérieure. Cette augmentation des importations devrait s’étaler sur les 12 à 15 prochaines années, selon le ministère de l’Industrie et du commerce (MoIT).

Répondre à la demande intérieure

Le Vietnam a récemment publié sa stratégie concernant les importations de charbon. Le pays devrait importer entre 50 et 83 millions de tonnes de charbon par an entre 2025 et 2035.

Cependant, le Vietnam réduira progressivement ses importations pour respecter les engagements pris lors de la conférence des Nations unies sur le changement climatique. D’ici 2045, le Vietnam veut réduire les volumes de 32 à 35 millions de tonnes par an.

À titre de comparaison, le Vietnam a importé 36,4 millions de tonnes de charbon en 2021. Cela représente une baisse de 33,6% par rapport à 2020.

Toutefois, la consommation intérieure de charbon a, elle, augmenté au cours de l’année 2021. Le secteur de l’électricité est principalement concerné par cette augmentation de la demande. Cette dernière s’établit à 53,52 millions de tonnes en 2021 contre 27,8 millions en 2011 et 38,77 millions en 2015.

La demande en charbon devrait continuer à augmenter au cours des prochaines décennies. Ainsi, la demande du pays atteindra son pic en 2030, avec 125-127 millions de tonnes en 2030. En cause, les secteurs de production électrique, du ciment, de la métallurgie et de l’industrie chimique.

Néanmoins, la demande de charbon du Vietnam devrait diminuer à partir de 2045 et s’établir à 73-76 millions de tonnes par an.

Le Vietnam a le souci d’assurer sa sécurité énergétique sur l’ensemble de son territoire. D’ici 2030, sa stratégie indique que 85 à 90% du charbon commercial sera destiné à la production électrique. Cela représente environ 39 millions à 42 millions de tonnes.

Le Vietnam, producteur de charbon

Le Vietnam est un producteur de charbon. La production nationale du pays devrait atteindre 47 millions de tonnes par an d’ici 2030. Cette production devrait par la suite baisser, entre 2031 et 2045, et s’établir à 45 millions de tonnes par an.

La production nationale de charbon est principalement le fait d’entreprises publiques vietnamiennes. Parmi elles figurent notamment Vinacomin et Northeast Corp qui représentent 95% de la production nationale. Les 5% restants proviennent de PT Vietmindo, une coentreprise vietnamo-indonésienne.

De plus, le Vietnam veut exploiter le bassin du fleuve Rouge dont les réserves de charbon sont estimées à 41,91 milliards de tonnes. Le pays veut produire environ 1 million de tonnes par an d’ici 2045.

Enfin, le Vietnam ne veut pas seulement importer du charbon, mais aussi en exporter. Jusqu’en 2030, le pays veut ainsi exporter 2 millions de tonnes par an de charbon de haute qualité. Ce chiffre devrait être doublé en 2045.

Articles qui pourraient vous intéresser