Le projet Parker, en Arizona, progresse

Le projet Parker de Revolve Renewable Power Corp est un projet solaire, éolien et de stockage en Arizona, aux États-Unis. 
projet Parker solaire & éolien

Le projet Parker de Revolve Renewable Power Corp est un projet solaire, éolien et de stockage en Arizona, aux États-Unis.

Un emplacement privilégié

Le projet Parker est un projet solaire, éolien et de stockage par batterie de 250MW. Il se situe sur environ 1530 acres de terres entièrement gérées par le Bureau of Land Management (BLM) dans le comté de La Paz en Arizona. Le projet se situe dans une zone de variance solaire identifiée dans le Solar PEIS et par le BLM.

Il est en capacité de fournir de l’électricité à environ 300.000 foyers. De plus, le projet Parker bénéficie déjà d’accès existant grâce au réseau routier étatique. En outre, il se situe également à proximité des infrastructures de transmission.

Revolve Renewable Power Corp indique que des progrès considérables interviennent sur le projet Parker au cours des 18 derniers mois. En effet, le projet se rapproche maintenant de la phase intermédiaire de développement. Enfin, la société mise sur calendrier RTB (prêt à construire) de 2024 pour le projet.

Une autorisation officielle

L’activité de développement du projet Parker commençait en juillet 2021. Revolve Renewable Power Corp, jusqu’à présent, obtenait le contrôle du site. En effet, la société soumettait une demande de droit de passages au BLM. Cette demande s’inscrivait dans le processus de dérogation pour les terres requises pour le projet en septembre 2021.

Par ailleurs, l’entreprise nommait Wood Group Inc pour diriger les études sur le terrain, requises pour le projet Parker. En effet, dans le cadre du processus NEPA (loi nationale sur la politique environnementale), une étude de terrain est nécessaire. En outre, les études environnementales s’achèveront au cours du premier trimestre 2023.

Fin 2021, Revolve Renewable Power Corp effectuait une demande d’interconnexion auprès de la Western Area Power Administration (WAPA). Il s’agit de l’opérateur du système de transmission et propriétaire de l’infrastructure d’interconnexion située à côté du projet Parker. Ainsi, la publication des résultats de l’étude interviendra au cours du premier trimestre 2023.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)