Le Projet Maverick est Opérationnel

Le projet Maverick, développé par EDF Renewables North America en Californie, est opérationnel. Il produit 620 MW. De plus, il comprend 200 MW de stockage énergétique.
projet maverick_energynews

Le Projet Maverick, en Californie, est complètement opérationnel. C’est ce qu’annonce EDF Renewables North America. L’entreprise continue à se développer aux États-Unis. Elle a développé une large gamme d’activité. L’entreprise possède près de 24 GW d’actifs solaires, éoliens et de stockage.

Le projet Maverick a eu d’importantes retombées sur l’économie locale. Sa construction a généré des dépenses locales allant jusqu’à 24.000 $ par mois. De plus, 500 personnes ont travaillé sur le site.

Le projet Maverick fournit 620 MW

Le projet Maverick se compose de 4 unités: Maverick 1, 4, 6 et 7. Ensemble, elles produisent 620 MW. De plus, le projet comprend un système de stockage de 200 MWh. Celles-ci se situent les unes à côté des autres, dans le comté de Riverside.

Les terres sont administrées par le Federal Bureau of Land Management. Par ailleurs, la zone abritant le projet Maverick est une Solar Energy Zone (SEZ) et une Development Focus Area. Ainsi, elles sont réservées au développement des énergies renouvelables.

Le projet alimente quelque 217.000 foyers. Il permet d’éviter plus d’un million de tonnes d’émissions par an, soit l’équivalent de 227.000 véhicules en circulation. La Californie continue à investir massivement pour sa transition. Elle vise les 70% d’énergies renouvelables d’ici 2030.

Benoit Rigal, vice-président pour le management et l’implantation des projets d’EDF Renewables North America, se réjouit:

“Les projets Maverick sont la pierre angulaire de notre croissance et de notre expertise en matière de solaire et de stockage à grande échelle. […] Nous sommes ravis que les quatre projets fonctionnent désormais à pleine capacité et contribuent à l’objectif climatique de la Californie, qui consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2030.”

Asset Optimization d’EDF Renewables assurera les opérations de maintenance de l’ensemble du site. De plus, il s’agit de permettre la maximisation de la production de la centrale selon les exigences de la NERC.

Articles qui pourraient vous intéresser