Le Marché Solaire Rebondit aux États-Unis

Aux États-Unis, malgré une année difficile, le marché solaire rebondit notamment grâce à l'Inflation Reduction Act.
march solaire États-Unis_energynews

Aux États-Unis, selon un récent rapport, le marché solaire rebondit après avoir rencontré des difficultés au cours des 6 premiers moi de 2022. Ce rebond s’explique par l’adoption de l’Inflation Reduction Act (IRA). Cette loi devrait permettre au marché solaire de croître de quelque 40% par rapport aux projections de base jusqu’en 2027. Cette hausse correspond à 62 GW de capacité.

Michelle Davis, analyte chez Wood Mackenzie, explique:

“L’Inflation Reduction Act a donné au secteur solaire la plus grande certitude à long terme qu’il n’ait jamais eue. Dix ans de crédits d’impôt à l’investissement contrastent fortement avec les prolongations d’un, deux ou cinq ans que le secteur a connues au cours de la dernière décennie. Il n’est pas exagéré de dire que l’IRA conduira à une nouvelle ère pour l’industrie solaire américaine.”

Le marché solaire repart aux États-Unis

Selon Wood Mackenzie, le marché solaire des États-Unis sera principalement porté par les services publics pendant les 5 années à venir. Ceux-ci devraient alors déployer 162 GW de nouvelles capacités. En regroupant l’ensemble des installations solaires, le marché solaire des États-Unis devrait tripler pour atteindre 336 GW en 2027.

Abigail Ross Hopper, PDG de la Solar Energy Industries Association (SEIA), commente ce rapport:

“Ce rapport donne un premier aperçu de la façon dont la loi sur la réduction de l’inflation va transformer l’économie énergétique américaine, et les prévisions montrent une vague d’investissements dans l’énergie propre et la fabrication qui soulèvera les communautés dans tout le pays. Avec cette incroyable opportunité vient la responsabilité de répondre clairement aux préoccupations concernant le travail forcé et de s’assurer que nous avons des chaînes d’approvisionnement éthiques dans le monde entier.”

Si le marché solaire rebondit, les prévisions concernant l’année 2022 ne sont pas aussi bonnes qu’espérées. Celles-ci ont chuté de 15,7 GW. De fait, il s’agit du plus faible total du marché depuis 2019. Cette baisse s’explique majoritairement par l’enquête du Commerce Department.

En outre, l’Uyghur Forced Labor Prevention Act (UFLPA) débouche sur la détention de modules solaires. Ainsi, le marché du solaire rencontre toujours des difficultés aux États-Unis. Selon le rapport, l’UFLPA limitera le déploiement du solaire jusqu’en 2023.

Toutefois, le marché solaire est porté par la flambée des prix de l’électricité et aux pannes de courant. Ainsi, la demande de panneaux solaires sur toit explose aux États-Unis. Les installations se multiplient. Au cours du 2ème trimestre, 180.000 ménages américains ont installé des panneaux solaires.

Ce marché devrait continuer à prospérer. De fait, l’IRA devrait largement encourager le développement de la capacité solaire résidentielle aux Étas-Unis. Une hausse de 7,3 GW est attendue au cours des 5 prochaines années.

Malgré les difficultés, le solaire a représenté 39% des nouvelles capacités de production d’électricité pendant le premier semestre. Ainsi, aux États-Unis, le marché solaire représente 4,5% du mix énergétique.

Articles qui pourraient vous intéresser