Le kenya  met en place un système photovoltaique géré par Ecoligo . 

Ecoligo est une société spécialisée a donné un accord favorable à  l’appelle du réseau kenya suite à la demande du gouvernement. En effet, Ecoligo a investi pour permettre à la ville Valey roses, de voir un système solaire dans l’optique de diminuer sur les fréquences des énergies solaires.

Ecoligo un projet de développement durable.

Un projet Ecoligo s’élèvant à 14 000 euros, 380 systèmes d’eau de pompage ont déjà été installés pour permettre aux 14 pays d’Afrique de comté de se munir efficacement de ce système photovoltaïque.

Réduire les coûts électricité et d’émissions du CO2, Ecoligo ne s’arrete pas là et ajoute : « Nous prévoyons que 1 628 kWh seront générés annuellement à partir du pemier de chaque kilowatt installé avec toute l’électricité produite et utilisée par la ferme de fleurs», déclare Ecoligo ».

De plus, il souhaiterait investir dans 216 modules fournis par Solarwatt et quatre onduleurs Kaco.

Un système de 89 KW sur ‘l’un des deux réservoirs devrait être mis en place.
C’est un  projet solaire pour le pays du kenya. Ils avaient déjà fait confiance à l’entreprise allemande car l’année dernière Ecoligo  avait misé sur une  plateforme énergétique, générant 75kw  pour la ville Valey Roses.
Des  que le projet sera aboutit , il aura pour but de réduire la facture énergétique pour le rift Valey roses mais aussi de réduire de 68 tonnes les émissions CO2 par an.
Le pays de l’Afrique de l’est, surnommé kiinyaa, en français signifiant,  montagne , bordé par des récifs coralliens , aura toute une autre couleur suite à son investissement solaire.

Articles qui pourraient vous intéresser