DOE : prêt pour du Stockage d’Hydrogène Renouvelable

Le DOE garantit un prêt de 504 millions de dollars pour la construction du plus grand projet de stockage d’hydrogène renouvelable du monde.
TES_EnergyNews

Le département de l’énergie américain annonce le 8 juin qu’il garantit un prêt de 504 millions de dollars pour un projet de stockage d’énergie et d’hydrogène renouvelable en Utah.

Un projet soutenu par le Loan Programs Office du département de l’énergie

Le Loan Programs Office (LPO) du département de l’énergie américain commandite cette opération. Cette décision constitue la première garantie de prêt pour un projet d’énergie renouvelable par le LPO depuis 2014. Elle est le fruit d’un changement drastique au sein des programmes de soutien aux énergies renouvelables.

Avec ce nouveau projet, le LPO dispose maintenant de 2,5 milliards de dollars d’autorisation de prêt restants pour les projets innovants en énergies renouvelables. À la fin du mois de mai, sur tous ses programmes, le LPO reçoit 70 demandes actives pour des projets pour un total de 79 milliards de dollars de prêts et de garanties de prêt demandées.

Un projet en lien avec la transition énergétique américaine

Le projet est en lien avec les objectifs climatiques du gouvernement américain. Le déploiement commercial de l’hydrogène renouvelable en tant que combustible à faible impact carbone, mais aussi en tant que solution de stockage d’énergie à long terme est essentiel dans le cadre de la transition énergétique. Les Etats-Unis souhaitent la neutralité carbone de leur système électrique dès 2035 et de toute leur économie en 2050.

Selon la secrétaire américaine de l’énergie, Jennifer M. Granholm, l’hydrogène renouvelable constitue la 1ère étape pour la décarbonation de l’économie. Granholm souligne également sa capacité à stimuler l’activité économique et à créer de l’emploi. On estime que le projet créera près de 400 emplois de construction et 25 emplois liés à l’exploitation.

Au sein de ces projets, l’hydrogène renouvelable se stockera pour une utilisation future. Il s’utilisera pour générer de l’électricité, utilisé comme combustible pour décarboner les secteurs du transport et de l’industrie ou bien même pour l’exportation. Cette technologie permet de lutter en particulier contre les intermittences des énergies renouvelables.

L’État de l’Utah : un endroit privilégié pour la production d’hydrogène renouvelable

L’État de l’Utah est un endroit privilégié pour le développement de telles technologies grâce à son abondance de ressources naturelles. Ce projet s’inscrit dans l’objectif de faire de l’Utah un centre mondial de production d’hydrogène.

Au début de cette année, le LPO a annoncé une garantie de prêt conditionnel le pour le centre de stockage avance d’énergie renouvelable à Delta dans l’Utah. L’hydrogène se créera grâce à 220MW d’électrolyse alcaline. Il sera également stocké en utilisant deux cavernes de 4,5 millions de barils de sel. L’hydrogène sera utilisé pour capturer les excédents d’énergie renouvelable, mais également comme carburant pour le projet de l’Intermountain Power Agency. L’entreprise a pour objectif d’alimenter la turbine à gaz avec 100% d’hydrogène d’ici 2045.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>