Le charbon retrouve des couleurs aux Etats Unis

Les exportations de charbon et sa part dans le mix énergétique augmentent aux Etats Unis d'après un rapport de l'IEA
charbon USA

Le charbon fait l’objet d’un rapport en date du 8 février établit par l’IEA (l’Agence International de l’énergie). L’analyse fait état d’une représentation de 22,6% de la production d’électricité américaine en 2021. C’est plus que la part des énergies renouvelables (20%) mais moins que celle du gaz (35%).

L’IEA prévoit que la part du charbon se stabilise autour de 22% en 2022. C’est une baisse à relativiser par la hausse de la part du renouvelable qui doit passer également les 22% dans le mix énergétique des Etats-Unis.

Cependant sa consommation globale est attendue à la baisse, passant de 501,1 millions de tonnes en 2021 à 486,9 Mt en 2022.

 

Une production de charbon en hausse qui profite à l’exportation

Le département de l’énergie de l’État fédéral estime à 611,6 Mt la production américaine pour 2022. Cela signifie qu’elle augmente de 5.6% alors que sa consommation domestique de charbon diminue.

Un paradoxe qui s’explique par les bons résultats des exportations américaines. Face aux pénuries des autres combustibles comme le pétrole ou le gaz, le charbon retrouve des parts de marché.

Pour les Etats-Unis cela constitue une exportation de 86,9 Mt en 2021. Selon l’IEA ses exportations devraient dépasser le cap des 90 Mt en 2023 grâce à une baisse de son coût d’achat.  Le charbon américain verrait alors son prix nominal passer de $1.97  à $1.81 sur la même période.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>