Le Bahreïn Lance un Nouvel Appel d’Offres

Le Bahreïn mise sur l'énergie solaire. Ainsi, il lance un nouvel appel d'offres pour produire un minimum de 72 MWac à Sakhir, dans le sud du royaume.
bahreïn

Le Bahreïn lance un nouvel appel d’offres pour produire un minimum de 72 MWac. Le Ministère de l’eau et de l’électricité cherche des entreprises afin de construire, d’exploiter et de maintenir cette production solaire.

Le Bahreïn développe le solaire

L’appel d’offres du Bahreïn est ouvert aux entreprises locales comme internationales. Le but est de trouver des intéressés pour prendre en charge le projet, de la conception à la construction. La centrale solaire doit avoir une capacité minimale de 72 MWac.

De fait, il s’agit de construire des panneaux solaires sur 4 sites de Sakhir: le circuit international de Bahreïn, l’université de Bahreïn, le centre international d’exposition et de congrès de Bahreïn et l’amphithéâtre Al Dana. Les panneaux photovoltaïques seront installés sur les toits, les ombrières des parkings, etc.

Le royaume de Bahreïn a posé des conditions pour participer à l’appel d’offres. D’abord, le soumissionnaire doit avoir participé activement à une activité d’énergie solaire photovoltaïque. Ensuite, il doit avoir déjà réussi la mise en service d’au moins dix projets solaires dont des parkings solaires.

Enfin, le candidat doit avoir été aux commandes d’un projet solaire relié au réseau au cours des trois dernières années.

L’appel d’offres s’inscrit dans le cadre des objectifs carbone du royaume. Effectivement, SE Yasser bin Ebrahim Humaidan, ministre de l’Eau et de l’Électricité, veut stimuler l’économie circulaire. Cela permettra ainsi de “ramener les émissions de carbone à Bahreïn à zéro net d’ici 2060.”

Les énergies renouvelables au cœur de la stratégie

Le Royaume de Bahreïn mène actuellement un plan de relance économique. Le plan mobilise 30 milliards de dollars pour investir dans des projets stratégiques. Il concerne principalement des infrastructures et services prioritaires à travers le Bahreïn.

Le secteur des énergies renouvelables fait partie intégrante de la stratégie du royaume. Depuis la pandémie, les énergies renouvelables se développent sur le territoire. Le royaume a mis en place un nouveau code de construction énergétique pour les projets d’énergie renouvelable.

La Sustainable Energy Authority (SEA), a mis en place deux plans pour mieux gérer les projets renouvelables. Le National Renewable Energy Action Plan (NREAP) identifie et analyse la faisabilité des projets d’énergie renouvelable. Il propose des démarches afin d’exploiter les opportunités trouvées.

Le National Energy Efficiency Action Plan (NEEAP) se concentre sur les réalisations existantes. Il se charge de trouver des alternatives afin d’étendre le potentiel des installations du territoire.

Articles qui pourraient vous intéresser