L’Allemagne se prépare à Rationner le Gaz

Un potentiel rationnement du gaz en Allemagne, impacterait le secteur des métaux, des produits chimiques et du papier.
Allemagne rationner gaz

Le contexte d’incertitude quant à l’approvisionnement russe via le gazoducs Nord Stream 1 pousse l’Allemagne a potentiellement rationner le gaz. Ce rationnement toucherait plus sévèrement les industries de production et de transformation de métaux, de la chimie et du papier.

Les idustries des métaux, de la chimie et du papier, fortement touchées

En cas d’approvisionnement limité, l’impact sur des secteurs moins énergivores mais économiquement importants pourrait être non négligeable. De plus, les industries du textile et de la céramique sont très dépendantes du gaz. Si l’Allemagne venait à rationner le gaz, ces domaines seraient donc fortement impactés.

Rainer Kirchdörfer, directeur de la Fondation pour les entreprises familiales en Allemagne, a déclaré, “Si leurs approvisionnements ne se concrétisent pas, même les industries à forte valeur ajoutée se retrouvent rapidement en détresse”.

Des données publiées par l’Office fédéral des statistiques, publié jeudi 21 juillet, soulignent la dépendance de l’Allemagne au gaz naturel. En 2020, c’était la source d’énergie majeure de l’industrie, avec 31,2% de la consommation.

De plus, en 2021, 95% du gaz naturel allemand a été importé. l’Allemagne est ainsi dans une situation d’alerte et doit mettre en place une politique afin de rationner son gaz.

Rainer Kirchdörfer rajoute, “Avec la désindustrialisation rampante, nous ne ferions que remplacer la dépendance au gaz par une nouvelle dépendance à d’autres produits importés”.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’Allemagne cherche ses solutions alternatives aux importations de gaz russes. La réouverture des centrales à charbon ainsi que la signature de nouveaux accords avec des partenaires font parties de la stratégie allemande et plus largement européenne.

La pénurie de gaz en Allemagne est apparue lors des travaux de maintenance effectués sur les flux du Nord Stream 1.

À la fin des travaux, les flux physiques par le gazoduc russo-allemand sont revenus à 40% de la capacité avant maintenance. Rationner son gaz serait pour l’Allemagne la meilleure solution afin de lutter contre la réduction significative des volumes de Russie.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>