La Norvège déploie ses Zones de Stockage de CO2

norvège

Le ministère de l’énergie norvégien a proposé en septembre 2021 aux entreprises intéressées deux zones offshore de stockage de dioxyde de carbone en mer du Nord et en mer de Barents.

Les eaux norvégiennes intéressent 5 entreprises pour stocker le carbone

La date limite de dépôts du dossier était le 9 décembre 2021. Au total, cinq sociétés se sont manifestées. Il s’agit d’Equinor, de Shell, d’Horizon Energy, de Northern Lights et de Vaar Energy.

Les stockages seront alloués au premier trimestre 2022 déclare la ministre norvégienne de l’énergie, Marte Mjoes Persen.

En outre, Northern Lights dispose déjà d’un champ de stockage à proximité du plus grand champs gazier de Norvège. Vaar Energy, quant à elle, rejoint un projet de stockage dans la mer de Barents auquel participe Equinor.

Cette implication du gouvernement norvégien dans le stockage de CO2 lui permet d’avancer ses objectifs climatiques. Ainsi, de promouvoir sa production d’hydrogène et d’ammoniac sans émissions.

Articles qui pourraient vous intéresser