La Centrale Hydroélectrique Zungeru prête pour Fin 2022

centrale hydroélectrique zungeru

La centrale hydroélectrique Zungeru au Nigeria sera mis en service l’année prochaine. Il s’agit d’une centrale électrique en construction issue d’un consortium de CNEEC et SINOHYDRO d’une valeur d’ $1,3 milliard.

La centrale hydroélectrique Zungeru développe 700 MW de puissance

Une fois pleinement opérationnel, le projet ajoutera 700 MW au réseau électrique national. C’est ainsi le deuxième plus grand projet hydroélectrique du pays après le barrage de Kainji de 760 MW.

Li Xiao Ming, directeur adjoint du projet Zungeru, prévoit la mise en service de la première unité de 175 turbines (175 MW) au premier trimestre 2022. La seconde unité sera opérationnelle au second trimestre 2022. La troisième au troisième trimestre et la dernière en décembre de la même année.

Le projet est l’un des plus grands à avoir obtenu une facilité de prêt auprès de la Banque d’exportation-importation de Chine.

Répondre à 10% des besoins domestiques du pays

Le projet de Zungeru permettra d’améliorer grandement l’alimentation en électricité d’une région en difficulté. Une fois achevé, il produira 2,64 milliards de kWh, soit 10% des besoins énergétiques domestiques des foyers nigérians.

Le barrage permettra en outre un meilleur contrôle des inondations, de l’irrigation, de l’approvisionnement en eau et des services pour l’élevage de poissons des communautés locales. Enfin, il devrait également offrir des opportunités d’emplois directs et indirects à plus de 2000 personnes.

Commencé en 2013, il aurait dû s’achever en 2019, mais la date n’a pas pu être respectée en raison de l’apparition de nouveaux défis artificiels et naturels. De plus, la pandémie de Covid-19 a entretenu ce retard en contraignant les travailleurs à rentrer chez eux pour limiter la propagation du virus.

Articles qui pourraient vous intéresser

hydroélectricité

L’hydroélectricité, pilier de la Transition ?

À l'aube de la COP 27 et pour faire face à la crise énergétique, nombreux sont les États souhaitant accélérer leur transition énergétique. L'hydroélectricité pourrait s'imposer comme un pilier de celle-ci. Ainsi, Enel Green Power développer une nouvelle technologie : Dam Behavior.