L’EBRD au Secours de l’Ukraine

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (EBRD) vient en aide à l'Ukraine en allouant une somme de 93.7 millions d'euros à la société de transport d'électricité Ukrenergo. Ces aides sont précieuses pour le pays en plein contexte de guerre contre la Russie.
EBRD

L’EBRD ainsi que les autorités ukrainiennes concluent la réaffectation de presque 100 millions d’euros. Cette somme représente la dernière partie d’un prêt existant destiné à la société de transport d’électricité ukrainienne Ukrenergo.

La somme versée constitue une aide supplémentaire pour la société. Une première aide, d’une valeur de 50 millions d’euros, avait été versée en mai. L’objectif principal de ces aides étant de faire en sorte de préserver l’éclairage en Ukraine.

L’économie ukrainienne étant gravement impactée, l’EBRD s’engage également à investir 1 milliard d’euros afin d’aider le pays.

En parallèle, le fonds européen de développement durable (FEDD), acteur financier des investissements de l’UE en Afrique et dans les pays voisins de l’UE, décide également d’apporter une garantie de 50 millions d’euros.

L’Ukraine compte sur les aides de l’EBRD

En juillet 2019, l’EBRD accepte d’octroyer un crédit de 149 millions à l’Ukraine. Elle avait pour but de moderniser les principales installations nécessaires à la transmission. Cela afin de maintenir la stabilité du système et la synchronisation de secours avec les réseaux électriques européens.

En outre, cette somme devait servir à l’harmonisation du cadre juridique et des pratiques opérationnelles de l’Ukraine sur les directives de l’UE. Ces dernières ont été prises dans le cadre du troisième paquet énergétique de 2009. Celui-ci consiste à la mise en place de conditions de concurrence homogènes dans les États membres de l’UE.

L’invasion de l’Ukraine par la Russie a mis en suspens le projet d’harmonisation. De fait, il était en cours de passation de marché avant la guerre. Néanmoins, cela n’annule pas les démarches. Le projet sera réexaminé et son financement pourra commencer à la fin du conflit armé.

La guerre déclenche de grands besoins en liquidité pour les pays qui y sont confrontés. Par conséquent, le soutien financier de l’EBRD permet un fonctionnement stable au réseau électrique ukrainien.

Les réacteurs nucléaires sont ainsi préservés, mais c’est également le cas pour la production d’énergies renouvelables. Il est nécessaire également d’assurer l’approvisionnement pour les ménages et les industries. Les compagnies d’électricité font face à de nombreux impayés depuis le début de la guerre. Ceci, accompagné d’une baisse de 30% de la consommation qui engendre des pertes économiques importantes.

L’EBRD donne la priorité à 5 domaines spécifiques de l’économie du pays. Ceci permettant de répondre aux besoins considérés comme étant essentiels. Ainsi, les domaines concernés sont le financement du commerce, la sécurité énergétique, les infrastructures vitales, la sécurité alimentaire et la fourniture de fonds aux entreprises pharmaceutiques.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)