Kaskasi: un parc éolien allemand innovant

Kaskasi, au large des côtes allemandes, le parc éolien de 342MW fournira de l'électricité à plus de 400.000 foyers.
Kaskasi éolien

Kaskasi, au large des côtes allemandes, le parc éolien de 342MW fournira de l’électricité à plus de 400.000 foyers.

Un projet d’ampleur

Le parc éolien de Kaskasi se situe à 35 kilomètres au nord de l’île allemande d’Heligoland. La construction s’achève par la mise en place de la dernière turbine. Plus des deux tiers des 38 éoliennes du parc éolien alimentent déjà le réseau en électricité renouvelable.

Le parc éolien Kaskasi entrera en service à la fin de l’année. Sa puissance permettra d’approvisionner une ville de taille comparable à celle de Francfort-sur-le-Main. D’ici 2030, RWE prévoir d’investir €15 milliards bruts rien qu’en Allemagne.

Sven Utermöhlen, le PDG Wind Offshore de RWE Renewables, déclare:

“Avec nos entreprises partenaires, notre équipe a poursuivi sans relâche l’installation des turbines de notre sixième parc éolien au large des côtes allemandes. Depuis juillet, un total de 38 éoliennes ont été installées avec succès au large de l’île d’Heligoland. C’est exactement le genre de détermination dont nous avons besoin, car une expansion offshore plus rapide nous permet d’atteindre nos objectifs climatiques ainsi qu’une plus grande souveraineté énergétique.”

RWE souhaite, en effet, faire passer sa capacité éolienne offshore mondiale de 3GW actuellement, à 8GW. Avec son partenaire canadien, elle développe notamment quatre projets éoliens offshore en Allemagne pour une capacité totale de 1,5GW.

Une innovation technique

Ce projet marque la mise à l’épreuve d’une toute nouvelle technologie. En effet, les pales du rotor sont recyclables et disposent d’une durée de vie particulièrement longue. Jusqu’à présent, les pales de rotor étaient difficiles à recycler en raison de leur composition.

Les matériaux composites se composent de résine ce qui ne permettait pas de les séparer. Les pales utilisées sur le parc Kaskasi possèdent désormais une composition différente. RWE travaille sur une nouvelle résine permettant de séparer les matériaux constitutifs. La Siemens Gamesa Recycable Blade devient donc la première pale réutilisable.

Il sera désormais possible d’offrir à ces pales, une seconde vie. Il est possible de les réemployer dans l’industrie automobile ou bien dans des produits comme les valises et les boîtiers d’écrans. En outre, RWE prévoit d’investir plus de €50 milliards bruts dans le monde.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)