Kallista Energy acquiert 40% du Parc Éolien Krammer

enercon

Par cette transaction, Kallista Energy étend ses activités aux Pays-Bas, après l’acquisition en 2019 de parc éolien Oostflakkee situé près de celui de Krammer.

 

Kallista Energy succède à Enercon, propriétaire à 40 %

Kallista Energy va succéder à Enercon dans la gestion du Windpark Krammer de 102 MW, selon un accord passé le 15 mars 2020. Windpark Krammer est un site regroupant 34 Enercon E-115 turbines éoliennes, dont la capacité de production est de 3 MW chacune. Les éoliennes permettront sur l’entièreté de leur utilisation d’éviter l’émission de 4 millions de tonnes de CO2.

Situé près du lac Krammer aux Pays-Bas, ce site remonte à 2019, lorsque les résidents locaux ont décidé de penser et construire ce parc éolien.

Aujourd’hui, ces résidents en sont les principaux gérants, via des coopératives. Deux coopératives principales possèdent 60 % des actifs du site : Deltawind et Zeeuwind, regroupant plus de 5000 membres. Les 40% restant appartenaient jadis à Enercon et sont désormais propriété de Kallista Energy, soutenue financièrement par APG et AXA.

 

134 MW d’énergie éolienne aux Pyas-Bas

Par la reprise du Windpark Krammer, Kallista Energy sera aux commandes d’une production annuelle d’environ 365 GWh d’électricité verte. En addition de l’acquisition d’Oostflakkee en 2019, la compagnie française sera responsable d’environ 134 MW d’électricité éolienne aux Pays-Bas. L’entreprise française devra remplacer Enercon comme maintenancier du parc éolien, mais également comme fournisseur et partenaire des autres sites éoliens hollandais.

La technologie et les turbines du parc resteront celles de Enercon, qui, lui, continuera à réaliser des sites prototypes.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>