Kairouan, une centrale solaire financée

À Kairouan, en Tunisie, une centrale solaire va bénéficier d'un prêt de $27 millions et de €10 millions pour cofinancer un projet. 
Kairouan Solaire

Un montage financier

À Kairouan, le projet de centrale solaire sera d’une puissance de 100MW. Le prêt approuvé par le conseil d’administration de la banque Africaine du développement (BAD) permettra à AMEA Power de cofinancer le projet. Ainsi, il s’agit d’un plan de construction, d’acquisition et d’exploitation.

Aux prêts accordés, s’ajoutent $17 millions de financement confessionnel provenant du fond pour l’énergie durable en Afrique (SEFA). Le SEFA est un fonds multi-donateurs géré par la BAD. De plus, la Société Financière Internationale (SFI) appartenant à la banque mondiale, participe également au financement.

L’objectif de la décarbonation

AMEA administrera l’installation à travers la Kairouan Solar Plant SARL. Wale Shonibare, directeur des solutions, politiques et des réglementations financières énergétiques à la BAD, déclare:

“Nous sommes ravis de soutenir le premier projet solaire IPP en Tunisie. Le succès de la transaction atteint les plus hauts standards bancaires après discussion avec le gouvernement. Ce succès fournit donc un modèle utile pour les futurs projets tunisiens. Ces projets pourront ainsi aider le pays à se rapprocher de sa cible des 35% d’énergies propres.”

Kevin Kariuki, vice-président de Power, Energy, Climate and Green Growth à la BAD déclare:

“Le projet solaire photovoltaïque de 100 MW de Kairouan sera un pionnier pour d’autres projets solaires ou éoliens en développement en Tunisie. Cependant le projet deviendra également une référence pour les garanties et le cadre bancaire des projets d’énergie verte dans le pays. En effet, l’installation sera soutenue par des accords robustes et durables. Ces accords ont été négociés au cours des trois dernières années dans le cadre de conditions de marché onéreuses.”

Le site solaire de Kairouan incarne l’effet catalytique de la SEFA pour aider les promoteurs à réaliser des projets renouvelables et durables. Ainsi, ils permettront de favoriser la transition énergétique Africaine. Le site solaire de Kairouan est en phase avec l’objectif de réduction de 35 % des émissions carbone tunisiennes.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)