Energies Renouvelables : Intel Vise les 100% d’Ici 2030

Objectif 100% énergies renouvelables pour 2030

Intel a dévoilé aujourd’hui ses objectifs environnementaux pour 2030, en s’engageant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et ses déchets. D’ici la fin de la décennie, l’entreprise vise à s’appuyer sur les énergies renouvelables pour toute sa consommation d’électricité mondiale et à éliminer les déchets qu’elle envoie dans les décharges.

L’entreprise a également annoncé qu’elle avait atteint un grand nombre des objectifs qu’elle s’était fixés pour 2020. Elle recycle désormais plus de 90% de ses déchets et n’envoie pratiquement plus de déchets dangereux dans les décharges. La quantité de gaz à effet de serre qu’elle rejette a diminué d’environ 30% depuis 2010, bien que ses émissions annuelles aient quelque peu augmenté chaque année depuis 2016, en raison de la croissance de ses activités. En ce qui concerne l’eau, elle a réduit sa consommation de 38%, ce qui, selon l’entreprise, lui a permis d’économiser 44 milliards de litres au cours de la dernière décennie.

“Ce qui ressort de tout cela, c’est qu’il s’agit en fait d’une approche intégrée à tous les niveaux de l’organisation d’Intel, qui est liée à notre objectif en tant qu’entreprise”, explique Suzanne Fallender, directrice de la responsabilité d’entreprise chez Intel, à The Verge.

 

énergies renouvelables
source : blogs.intel.com

 

Une lutte importante

 

La lutte contre ces émissions sera un défi plus important, ce qu’Intel affirme faire en s’efforçant de rendre ses produits plus efficaces sur le plan énergétique. Elle a fait quelques progrès dans ce domaine, mais pas autant qu’elle l’avait espéré. Les ordinateurs portables d’Intel sont devenus 14 fois plus efficaces sur le plan énergétique depuis 2010. Les produits de ses centres de données sont maintenant 8,5% plus efficaces. Mais cela reste en deçà des 25% d’amélioration de l’efficacité énergétique qu’Intel s’était fixé pour ses deux gammes de produits d’ici à cette année.

Intel espère également travailler avec les fabricants de PC qui achètent ses puces pour réduire l’empreinte carbone de l’informatique. “Nous pensons pouvoir atteindre un tout autre niveau en examinant les facteurs de durabilité”, déclare Fallender. “Nous savons que nos clients dans ce domaine ont également de fortes aspirations là-bas, nous pensons donc qu’il y a beaucoup de grandes possibilités de collaboration”.

 

 

 

Intel Ireland a commencé sa transition vers les énergies renouvelables avant tout le monde

 

Depuis 2016, Intel Ireland a acheté toute son électricité à son principal fournisseur, Electric Ireland. L’Irlande est le premier grand site d’Intel en dehors des États-Unis à avoir acheté de l’électricité 100% à partir d’énergies renouvelables et certifiable. Simultanément, Intel a écologisé à 100% son approvisionnement en énergie dans plus d’une douzaine de grandes installations européennes.

À propos de l’achat d’énergies renouvelables, Eamonn Sinnott, directeur général d’Intel Irlande, a déclaré à Irish Tech News : “Nous sommes très fiers d’annoncer aujourd’hui que 100% de l’électricité fournie à notre campus de Leixlip est désormais achetée sous forme d’énergies renouvelables à Electric Ireland. Nous faisons cela dans le cadre de notre approche multidimensionnelle de la sensibilisation à l’environnement et dans le cadre de l’engagement d’Intel à être un champion mondial de la durabilité énergétique”.

“Nous espérons que notre décision de passer au vert contribuera à stimuler davantage le marché des énergies renouvelables et encouragera d’autres entreprises à suivre notre exemple. Plus la participation au marché de l’énergie verte sera importante et plus les capacités supplémentaires qui pourront être mises en service contribueront en fin de compte à aider l’environnement et à réduire les coûts”.

 

D’autres grandes entreprises technologiques se sont fixées un objectif similaire

 

Les ambitions d’Intel s’inscrivent dans le cadre d’une vaste campagne menée par les grandes entreprises technologiques pour réduire considérablement leur empreinte écologique

Au début de l’année, Microsoft a déclaré qu’elle s’efforcerait d’être “négative en carbone”, ce qui signifie qu’elle tentera de retirer de l’atmosphère plus de CO2 qu’elle n’en émet en utilisant un mélange d’énergies renouvelables et de technologie de nettoyage du carbone qui retire les émissions de l’atmosphère.

Lorsque l’entreprise atteindra zéro, elle prévoit alors d’éliminer tout le carbone qu’elle a émis depuis sa création en 1975.Bien que la technologie de capture du carbone existe, Microsoft a reconnu qu’elle n’est pas assez efficace pour éliminer durablement le CO2 de l’environnement.

Également, Dell prévoit de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre liées à ses activités et à sa consommation d’électricité d’ici 2030.

Articles qui pourraient vous intéresser