Les Importations Américaines de Pétrole Saoudien au plus bas depuis 35 ans

HF Sinclair

Zéro litre, c’est la quantité des importations américaines de pétrole saoudien la semaine dernière. Cette situation est une première depuis 35 ans. 

 

Les importations américaines de pétrole saoudien tombent à zéro

Pourtant, depuis 2010, les États-Unis importent entre 500.000 et 2 millions de barils de pétrole saoudien par jour. La situation sanitaire avait fait chuter ces imports sous la barre des 500.00 barils par jour sans rebond depuis mi-juillet 2020. La dernière semaine de décembre, les imports ont même chuté à 118.000 barils par jour. Avant d’atteindre zéro la semaine dernière.

Une baisse de production saoudienne d’1 million de b/j jusqu’à fin mars

Cette situation n’est qu’anecdotique et s’inscrit dans une tendance générale de baisse de la production pétrolière due à la situation sanitaire mondiale. Suite à la réunion de l’OPEP+ en début de semaine, la production saoudienne devrait encore plus baisser. 

L’Arabie Saoudite a annoncé qu’elle retirerait jusqu’à 1 million de barils par jour du marché au moins jusqu’en mars prochain. Cela représente presque 10% de sa production journalière. Une décision à confirmer lors de la prochaine réunion de l’OPEP+ qui devrait se tenir début février. 

Le baril de Brent dépasse les $54

Cette décision de l’Arabie Saoudite semble participer de l’augmentation du prix du pétrole observée depuis le 30 octobre dernier. Ce jeudi 7 janvier, le prix du baril de Brent est revenu à son niveau de fin février à plus de $54.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)